AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Le forum reprend du service !
Nous aurons bien besoin de vous pour le faire tourner à nouveau.

Un évent est en cours de préparation. Si je vous dis "magie" ...?

Un recensement est en cours pour les anciens :
ici

Partagez | 
 

 Toc toc toc [Pv Lala-chan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kensaku Miura
Bras Droit de Melle Omamori


avatar

Bras Droit de Melle Omamori

Messages : 36
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 27
Localisation : Non loin de Mlle Omamori ou dans les ruelles sombres, à chercher des proies.
MessageSujet: Toc toc toc [Pv Lala-chan]   Ven 3 Sep - 11:20

Kensa' marchait dans les couloirs de l'immeuble des Créatrices, passant devant de nombreuses portes dont il n'avait pas encore exploré ce qu'elles cachaient. Passant devant le bureau de Suzuran, il croisa un servant à l'air paniqué, portant des bérets et courants maladroitement sans se soucier de ce qui se trouvait sur son chemin. Ne pouvant résister à la tentation, il tendit la jambe sur la gauche, entrainant l'empoté dans un bruyante chute. Sans se soucier de savoir si il s'était blessé, Kensa' continua d'avancer dans le couloir avec un léger ricanement.
Quelques couloirs plus tard, il s'arrêta devant une porte et tourna la poignet dorée. Un petit clic se fit entendre et il poussa la porte pour laisser apparaitre une chambre à la décoration simple mais transpirant une certaine classe, il n'était d'ailleurs pas surprenant d'apprendre que c'était tout simplement sa propre chambre. Kensaku ne prenait jamais soin de fermer la porte, jugeant qu'aucun imbécile n'oserait pénétrer ici et voler quelque chose sans craindre de mourir le jour même. Le respect et la crainte étaient ses propres clefs.
Refermant la porte dans son dos, il se dirigea vers la commode ou une petite chaine hifi trônait et pressa le bouton d'allumage. Un fin son de musique symphonique aux airs épiques emplit la pièce. Lors de son entrainement, il n'avait jamais goûté au moindre divertissement et c'est lors d'une exploration quotidienne en ville qu'il avait trouvé ce matériel et plusieurs centaines de disques à l'abandon. Il lui avait fallut plusieurs heures d'écoute avant de trouver les morceaux capables de le faire frémir, de le transporter.
Après quelques secondes d'immobilité devant la commode, yeux clos, il se dirigea vers la penderie, le regard baissé sur l'immonde fleur brodées sur sa veste. C'est en ouvrant les deux portes qu'il découvrit qu'il manquait un pantalon et une chemise. Qui avait bien pu oser venir lui voler des vêtements?! Il allait enquêter la dessus dès qu'il se serait changé et reposé un peu.
Il ôta donc sa veste, découvrant avec peine que la fleur brodée était cousue sur la veste et à la fois sur sa chemise... C'était un double massacre!..


- Petite peste...

Kensaku déboutonna sa chemise pour pouvoir l'enlever en même temps que sa veste. Torse nu, il regarda ses vêtements avec un pincement au cœur puis les jeta dans une corbeille qui reposait dans un coin de la pièce. Foutus, ils étaient foutus. Il attrapa deux cintres dans la penderie et les posa sur le lit. Replongeant dans le meuble, il entendit quelques coups sourds sur sa porte. Qui venait le déranger dans sa propre chambre?

- Entrez, dit-il, toujours penché dans la penderie.


[Désolé pour l'attente, j'ai été pas mal occupé avec le boulot ^^ Et oui, je suis très inspiré pour les noms de rp u_u']

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oblood.jimdo.com/
LaLa Haneshinku
Tourmenteur


avatar

Tourmenteur

Messages : 6
Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Là où on ne m'attend pas
MessageSujet: Re: Toc toc toc [Pv Lala-chan]   Sam 4 Sep - 11:01

Tout porterait à croire que LaLa-chan serait en train de faire ce qu'une jeune fille aussi mignon qu'elle est censée faire mais non...LaLa faisait une chose inqualifiable...une chose horrible...une chose impardonnable ...elle faisait couler l'essence même de la vie, elle faisait couler en elle la vie d'autrui...Le sang s'écoulait lentement glissant dans sa gorge tel un serpent qui s'échappe...Elle ne lui faisait pas mal non...cet humain était consentant, il donnait son sang a LaLa-chan aussi souvent qu'il le pouvait mais cela était secret et bien entendu LaLa-chan jouait la comédie de la petite et innocente jolie jeune fille...Une fois son repas terminé, les deux « compagnons » avait joués aux cartes un petit moment...l'humain perdait toujours mais qu'importe il occupait notre jeune tourmenteuse....
Elle le quitta comme toujours et décida de faire un tour pour pouvoir penser tranquillement et réfléchir à sa nouvelle vie, sa nouvelle chance qui venait de lui être offerte...Une chance de tout reconstruire mais le voulait-elle vraiment ? Les hommes de la mafia lui manquaient réellement énormément... Leur côtés dur, méchant mais pourtant doux avec elle, ce côté parfois si paternel, si fraternel qu'elle aimait par dessous tout … Tout rêveuse elle sautillait comme une enfant avec joie et légèreté malgré tout...Hors de question que quelqu'un voit sa vrai tristesse...Elle se mit à chantonner en plus histoire de bien cachait cette horrible chose...Sans doute parce qu'elle était dans cette rêverie et cette réflexion intense sur sa nouvelle vie qu'elle n'entendit pas l'homme qui arrivait en courant dans direction ...courant comme si il fuyait, ce qu'il faisait il faut bien l'avouer...

Ce qui était prévisible arriva...Il venait de percuter LaLa-chan de plein fouet, la renversant et l'écrasant sur lui ! Heureusement elle n'avait rien de grave juste quelques dizaine d'éraflures pour le moins douloureuses quand même !

_KYAH !!!!!! mon...monsieur....vous me faites mal ….poussez vous s'il vous plait...

L'homme se releva sans un mot et allait reprendre la fuite sauf qu'il tomba au sol en hurlant comme si on lui brisait les os....

_AHHHH !! qu'est ce que c'est ?! Hurlait-il dans sa douleur. Qu'est-ce donc que ce brouillard !

LaLa-chan était assise au sol léchant ses blessures un sourire malsain aux lèvres en riant un peu, son regard était incroyablement froid et sombre …

_On dit « pardon, je ne voulais pas vous renverser mademoiselle, excusez moi...vous n'avez rien ? » et on aide la personne à se relever , mal poli...maintenant je suis de mauvaise humeur et c'est de ta faute...

_Tu es...une ...tourmenteuse !?

_Oh...qui sait... peut-être que oui et peut-être que non...

La voix de notre jeune LaLa-chan était bien plus adulte et froide que celle qu'elle avait en temps normal...elle était plus dominante et effrayante, elle se releva et remarqua qu'il y avait des vêtements bien trop beau pour l'homme qu'elle torturait au bord de la souffrance ultime de la mort.

_Tu as volé ça à qui ?

_arrêtes s'il te plait !!! arrêtes !!!!

_Soit...réponds moi où je recommence...

_Kensaku ...c'est à Kensaku...

Elle ramassa les vêtements et acheva de rendre fou l'humain de douleur...il ne s'en remettrait pas de si tôt...

« kensaku...le bras droit...depuis le temps que je voulais faire sa connaissance.... »

Elle s'était donc rendu a l'immeuble des Créatrices les vêtements sous le bras, elle avait aussi repris son air innocent, l'état de son petit corps et ses cheveux à présent en bataille avec des feuilles et des petit bout de bois dedans ne faisaient qu'accentuer cet air...des larmes roulaient sur ses joues mais elles s'arrêtèrent les laissant humide...Alors qu'elle toquait doucement à la porte de la chambre de Miura-sama...

-Entrez

Lentement elle tourna la poignet dorée et entra la tête basse tendant ses vêtements au jeune homme, n'ayant pas vue qu'il était torse nu...

_Te...tenez....c'est..a vous...je crois...

Petite voix timide et faible, au bord des larmes...Elle s'inclina un peu plus et parla rapidement comme une vrai jeune et innocente petit fille qui serait gênée de cette situation.

_Euh...pardon...je suis..LaLa-chan....

[absolument pas grave ^^, voilà j'espère que ça te plaira, si il n'y a pas assez de matière pour que tu répondes, fait le moi savoir j'arrangerais cela ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kensaku Miura
Bras Droit de Melle Omamori


avatar

Bras Droit de Melle Omamori

Messages : 36
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 27
Localisation : Non loin de Mlle Omamori ou dans les ruelles sombres, à chercher des proies.
MessageSujet: Re: Toc toc toc [Pv Lala-chan]   Sam 18 Sep - 23:06

La poignée de la porte tourna lentement puis cette dernière s'ouvrit pour laisser apparaitre une jeune fille aux cheveux roses. Lui tendant une boule de tissu que Kensaku reconnut aussitôt, elle déclara d'une voix sanglotante, le regard bas:

_Te...tenez....c'est..a vous...je crois...

Le ton de sa voix complétait sa panoplie de la jeune fille frêle. Elle abaissa encore un peu plus la tête pour accentuer son air fragile.

_Euh...pardon...je suis..LaLa-chan....

Il s'approcha d'elle et lui arracha les vêtements des mains avant de les tendre devant lui. Tâchés et froissés... Décidément ce n'était pas sa journée... Jetant les vêtements dans une corbeille non loin de la, il se retourna et replongea dans son armoire. Il sortit un t-shirt noir simple et l'enfila. Non pas qu'il avait honte de son corps, mais il n'aimait pas se dévêtir en présence d'autrui, surtout si c'était une femme. Ses cicatrices ne regardait que lui et personne d'autre.
Il se dirigea ensuite vers la table de chevet et boucla une montre à son poignet. En se retournant, il s'étonna de voir que la jeune fille était toujours présente, les yeux brillants de larme.


-Et bien, arrêtez votre numéro Haneshinku-san... J'ai entendu parler de vous et j'ai pris l'habitude de côtoyer les jeunes femmes dans votre genre qui aime passer pour des petites filles fragiles, je dirais même que j'en suis une à longueur de journée. Réservez donc ce spectacle pour plus crédules que moi.

Direction la fenêtre, il y avait trop de lumière dans la pièce. Il attrapa les ficelles du store et laissa les fins bouts de bois plonger la pièce dans une semi obscurité. Ses voyages nocturnes pour assurer la protection de Suzuran l'épuisaient à petit feu, il lui fallait du repos avant de tomber comme une mouche à la moindre attaque. Cela ne lui ressemblait pas du tout mais une petite sieste était à envisager. Il fallait qu'il se trouve un rythme, une organisation pour pouvoir suivre les allées et venues de la jeune Créatrice. Pourtant sa sieste était compromise car Lala-chan se tenait toujours devant la porte d'entrée.

- Et bien quoi ? La livraison est correctement effectuée, qu'attends-tu? Si tu comptes camper ici entre et ferme cette maudite porte, dit-il sèchement.

Il se laissa tomber sur le matelas et s'installa en calant son dos sur la tête de lit. Les yeux fermés, il contrôla sa respiration jusqu'à ce qu'elle retrouve sa cadence calme et reposée. Il était si fatigué. Il pouvait tenir un moment sans dormir, cependant ils n'avait pas fermé l'œil depuis maintenant presque 24 heures et sa tête commençait à tourner lorsque les efforts demandés étaient trop importants. Ses limites étaient proches, et le fait qu'il n'avait rien avalé depuis une bonne dizaine d'heures n'arrangeait rien. Manger serait peut-être une priorité, il pourrait se reposer par la suite.
Il entendit le clic distinctif du loquet de la porte de sa chambre, signe que l'on venait de refermer cette dernière. A savoir si il était maintenant seul ou toujours en compagnie de la jeune fille aux cheveux roses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oblood.jimdo.com/
LaLa Haneshinku
Tourmenteur


avatar

Tourmenteur

Messages : 6
Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Là où on ne m'attend pas
MessageSujet: Re: Toc toc toc [Pv Lala-chan]   Dim 19 Sep - 12:47

Notre LaLa-chan admirait l'homme d'un regard légers et toujours...enfantin...Elle le contemplait pourrait-on même dire...Kensaku Miura...le grand Kensaku Miura, elle en avait entendu parler par bon nombre de personne il va s'en dire qu'elle était fascinée par cet homme, mystérieux et puissant...N'allez point croire qu'elle avait ou pouvait avoir peur de lui, en aucun cas elle serait effrayée, la peur qu'une personne normal peut éprouver face a un individu de ce genre se transformait chez elle en une véritable passion!

-Et bien, arrêtez votre numéro Haneshinku-san... J'ai entendu parler de vous et j'ai pris l'habitude de côtoyer les jeunes femmes dans votre genre qui aime passer pour des petites filles fragiles, je dirais même que j'en suis une à longueur de journée. Réservez donc ce spectacle pour plus crédules que moi.

_Oh...ais-je donc trop fait parler de moi...il va falloir que je m'occupe de ses sales langues....Pardonnez moi ce numéro Miura-sama non pas que j'ai doutée une seule seconde de vos capacités loin de là ...

Son ton n'étais plus le même, il était froid et élégant comme lorsqu'elle avait jouée avec le voleur quelques instant plus tôt...Un ton plus machiavélique qui lui allait mieux encore. Son visage aussi c'était transformé, son regard c'était assombri et était devenu plus sérieux tout comme son sourire qui lui avait la forme d'un rictus sadique à souhait et fier...La vrai mademoiselle LaLa-chan....

Elle ne lâchait pas des yeux le bras droit, vue ses gestes et son air il devait sans aucun doute être assez fatigué, il était peut-être préférable de le laisser se reposer, elle aurait beaucoup d'autre occasions de lui parler. Il baissa les stores, plongeant la pièce dans une demi-obscurité plus qu'appréciable , de plus il s'était habillé ce qui au final, importait peu notre LaLa. Puisqu'elle ne devait plus tenir son rôle elle avait abandonnée son côté timide. Elle allait prendre congés lorsqu'il lui parla sèchement :

- Et bien quoi ? La livraison est correctement effectuée, qu'attends-tu? Si tu comptes camper ici entre et ferme cette maudite porte.

Non elle n'avait pas l'intention de camper ici mais elle prit sa phrase pour une invitation à rester de plus le ton employé ne lui avait pas vraiment plut donc pourquoi pas ne pas l'embêter un peu ? Puis peut-être pourrait-elle lui servir pour une quelconque chose.... Elle referma la porte comme demandé et s'approcha de sa démarche légère vers le lit où il s'était installé et s'y assit élégamment, néanmoins toujours à distance polie de celui-ci et de façon à ne pas le gêner. Encore une fois elle se mit à l'observer puis elle souffla légèrement.

_Vous en faites beaucoup pour notre fabuleuse créatrice, puis-je faire quelque chose pour vous en retour ? Comme vous nourrir ...Vue l'état de votre corps, je dirais que vous n'avez pas encore mangé et qu'il y un moment que vous n'avez pas fermé l'œil...

Elle se pencha un peu sur lui et le regarda de plus près...confirmant ses affirmations puis elle reprit sa place initiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kensaku Miura
Bras Droit de Melle Omamori


avatar

Bras Droit de Melle Omamori

Messages : 36
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 27
Localisation : Non loin de Mlle Omamori ou dans les ruelles sombres, à chercher des proies.
MessageSujet: Re: Toc toc toc [Pv Lala-chan]   Dim 17 Oct - 20:41

La jeune fille referma la porte derrière elle et s'approcha du lit ou elle s'assit. Sa compagnie ne dérangeait en aucun cas Kensa ', mais il aurait aimé fermer l'œil quelques minutes avant d'aller prendre un repas, ce n'était que partie remise... En revanche sa façon de souffler laissait penser qu'elle s'ennuyait ou qu'elle n'appréciait simplement pas sa compagnie, ça ça ne lui plaisait pas.

_Vous en faites beaucoup pour notre fabuleuse créatrice, puis-je faire quelque chose pour vous en retour ? Comme vous nourrir ...Vue l'état de votre corps, je dirais que vous n'avez pas encore mangé et qu'il y un moment que vous n'avez pas fermé l'œil...

Autant dire directement qu'il avait une sale tête... Cela risquait d'être long. Après quelques secondes d'hésitation, il se releva et s'approcha du tube qui tombait du plafond et continuait sa course dans le sol. En tirant sur une petite ficelle, un son de clochette se fit entendre au loin à travers l'espèce de téléphone rudimentaire. Un simple système pour remplacer les téléphones qui, sans électricité, étaient inutiles. Sur le modèle du banal fil tendu entre deux gobelets, un tube passait dans toutes les pièces de l'immeuble pour descendre jusqu'aux rez-de-chaussée ou du personnel se chargeait de prendre les diverses commandes.

- Avez-vous faim? Je pense pouvoir me tenir éveillé le temps d'un repas en votre compagnie.

Ce n'était pas un priorité pour lui et par le passé il était vrai qu'il n'avait jamais pris le temps de chercher la compagnie féminine. A vrai dire, il n'avait vraiment connu que sa mère et il était clair que ce n'était pas dans ce lieu maudit qu'il trouverait « la femme de sa vie ». Ce n'était pas pour lui déplaire, il ne voulait pas s'encombrer de sentiments envers une personne, il considérait ça comme une faiblesse que les ennemis pouvaient exploiter pour mieux vous détruire.
Et il ne croyait de toute façon pas à cette fameuse « femme de sa vie ». Ce n'était que fable pour les enfants, au même titre que les farfadets et autres créatures imaginaires. Il ne la chercherais pas et pensait même l'éviter si elle venait frapper à sa porte.


- Il ne faut pas vous donner la peine de bouger vous même lorsque des esclaves peuvent le faire à votre place.

Kensa' passa la commande puis reprit sa place dans le lit. Il réfléchit bien à la jeune fille qui était à côté de lui, il ne savait rien d'elle en réalité. Si il avait pu l'apercevoir à plusieurs reprises dans les couloirs de l'immeuble, il ne connaissait que son nom et sa petite réputation de sadique. Il la voyait comme une grenouille... Belle et inoffensive en apparence mais mortelle au premier contact. Elles étaient les pires, les plus fourbes et dangereuses.

- Parlez moi de vous je vous prie. Si nous faisons le point, je ne connais que votre nom et vos quelques exploits récents, rien de plus. Je sais très bien que la curiosité est un vilain défaut, cependant j'ai toujours apprécier me mettre quelques informations sous la dent, dit-il avoir un petit sourire gourmand.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oblood.jimdo.com/
LaLa Haneshinku
Tourmenteur


avatar

Tourmenteur

Messages : 6
Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Là où on ne m'attend pas
MessageSujet: Re: Toc toc toc [Pv Lala-chan]   Lun 18 Oct - 16:05

Elle ne quittait que très rarement Kensaku des yeux, non seulement fascinée, elle savait qu'il pouvait-être très dangereux et il fallait bien l'avouer, mademoiselle LaLa-chan ne savait rien de lui de très concret...et à vrai dire...elle était absolument dans le même cas que lui, sans le savoir, elle ne connaissait que sa réputation et son nom...Rien de plus et rien de moins...ce qui ,cela va s'en dire, la dérangeait quelque peu...Elle devait rester sur ses gardes à chaque instant et c'était gênant surtout avec l'objet de sa fascination...Mais une petite voix trottait dans sa tête « cette fascination pourrait être mortelle... » Il n'y avait plus personnes pour la protéger ici, elle était totalement seule pour la première fois de sa vie, certes elle n'avait jamais vraiment eu besoin des autres pour la protéger mais quelques fois, lors d'inattentions elle était heureuse de les voir débarquer et sauver ses petites fesses de demoiselle.

Il lui demanda si elle avait faim...c'est à se moment précis qu'elle se rendit compte que oui elle avait faim, du moins avait un petit creux et manger n'était donc point de refus elle lui esquissa un sourire:

_Je me trouve bien obligée d'avouer mon petit creux...Vous m'honorez Kensaku-sama...

Elle le regarda faire avec grande attention, il était vraiment élégant mais si mystérieux...Était-il comme elle, un vampire ? Ou était-il autre chose encore ? D'ailleurs...combien de races différentes peuplaient ces lieux étranges ? LaLa-chan avait beaucoup de mystères à élucider mais s'en souciait guère ou du moins essayer...Après tout elle avait l'habitude d'avancer dans des eaux troubles, sans trop savoir où aller...Elle changea de position sur le lit du jeune homme se mettant un peu plus à son aise mais pas trop quand même, toujours quelque peu méfiante. Elle lui sourit une nouvelle fois .

_En effet oui, j'en ai l'habitude et c'est fort agréable de se faire servir...

Bien qu'elle ce n'était pas à proprement parlé des esclaves, elle avait en effet beaucoup de serviteurs qui la gênaient parfois, qui la mettaient souvent en colère mais qui la traitaient toujours comme une princesse...Les mafieux et les hommes de sa famille prenaient vraiment soin d'elle et ils lui devaient beaucoup...Bon nombre de fois c'est elle qui à sauvée leur fesses... Quand il revint dans le lit elle se reprocha un peu plus de lui, il ne fallait pas non plus qu'il croit qu'elle ne l'appréciait pas ou autre...Elle voulait en savoir plus sur lui tout comme lui sur elle apparemment.

_Parlez moi de vous je vous prie. Si nous faisons le point, je ne connais que votre nom et vos quelques exploits récents, rien de plus. Je sais très bien que la curiosité est un vilain défaut, cependant j'ai toujours apprécier me mettre quelques informations sous la dent, dit-il avoir un petit sourire gourmand.

Pensait-il les même chose qu'elle à son sujet ? C'est ce qu'elle se demanda avant de rire légèrement et le regarder droit dans les yeux de son doux regard profond et sadique...Son petit rictus de nouveau roi sur son visage.

_Hum...il en est de même pour moi Kensaku-sama...Je ne cracherais pas sur quelques infos sur vous...vous m'intéressez beaucoup, et ma curiosité n'en est que plus attisée ainsi que ma méfiance...M'en direz-vous ? Il n'y a pas grand chose d'intéressant sur moi à savoir mais c'est avec plaisir que je tacherais de vous répondre...Si vous voulez des informations précise n'hésitez pas à me les demander...J'y répondrais ou non... Son regard se fit rieur et joueur. Et bien...je suis la seule fille d'une grande famille, j'ai ou j'avais, je ne sais pas quel temps utiliser...un grand frère et avant d'être ici je rêvais d'être mannequin ou chanteuse, icône précisément...

Bien mince comme informations n'est-ce pas ? Mais elle ne savait pas ce qu'elle pouvait dire ou non à un "inconnu", aussi fascinant soit-il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kensaku Miura
Bras Droit de Melle Omamori


avatar

Bras Droit de Melle Omamori

Messages : 36
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 27
Localisation : Non loin de Mlle Omamori ou dans les ruelles sombres, à chercher des proies.
MessageSujet: Re: Toc toc toc [Pv Lala-chan]   Sam 5 Fév - 14:20

_Hum...il en est de même pour moi Kensaku-sama...Je ne cracherais pas sur quelques infos sur vous...vous m'intéressez beaucoup, et ma curiosité n'en est que plus attisée ainsi que ma méfiance...M'en direz-vous ? Il n'y a pas grand chose d'intéressant sur moi à savoir mais c'est avec plaisir que je tacherais de vous répondre...Si vous voulez des informations précise n'hésitez pas à me les demander...J'y répondrais ou non... Et bien...je suis la seule fille d'une grande famille, j'ai ou j'avais, je ne sais pas quel temps utiliser...un grand frère et avant d'être ici je rêvais d'être mannequin ou chanteuse, icône précisément...

" Beaucoup d'ambition mortes avant même de voir le jour. Pour ma part je n'en avais aucune qui ne soit directement liées à la ville ou aux Créatrices. J'ai grandi dans le seul but de servir les Créatrices et je mourrais sans doute en effectuant cette tâche. "

Encore cette sensation de piège, de cage qui se refermait autour de lui. Il était bloqué à cette place, condamné à servir les Créatrices. Cela ne lui déplaisait pas en soit, c'était surtout la sensation de fatalité qui le gênait. Que ce soit en tant que bras droit officiel ou ange à mi temps, il endossait toujours son rôle du mieux qu'il le pouvait. Pour quoi au final?

Kensaku se leva et alla se placer devant la fenêtre. Tout ce qu'il voyait n'était que ruines, désastre et désespoir. Même si il ne s'était jamais senti pour ou contre le mal, il ne pu s'empêcher d'être écœuré par cette scène des plus apocalyptiques. Il sentait que quelque part ce monde était voué à s'autodétruire, et l'agrandissement de la bulle n'arrangerait rien... Arriverait le jour ou une ville puissante serait happée dans ce cauchemar et à ce moment là les Créatrices seraient balayées comme des mouches, aussi puissantes soient-elles.

Il se détourna de la fenêtre pour observer la jeune fille et hésita une seconde avant de demander:


" Es-tu heureuse ici? Te sens-tu épanouie? "

Kensa redoutait de dévoiler par cette interrogation une faille dans son armure, qu'il s'efforçait de montrer comma la plus solide possible. Au pire il pourrait prétexter une enquête de satisfaction. Ce qu'il redoutait vraiment, c'est que personne ne puisse partager son point de vue, qu'il soit le seul ici à ne pas se rendre compte du piège qui se refermait peu à peu.

Une envie soudaine le traversa. L'envie de tout plaquer, de se trouver une petite planque au calme pour rester en dehors de tout cela. Il voulait fuir ce destin imposé. Il était de toute façon clair qu'il ne resterait pas sagement à son poste pour l'éternité... Les sorties nocturnes de Suzuran ne faisaient qu'appuyer ce raisonnement. Il finirait par rejoindre la résistance pour continuer de protéger Suzu. Et si ce n'était pas cela, alors peut-être partirait-il suite à un conflit désastreux avec Sayane... Ou tout simplement à cause d'une envie plus puissante encore que celle-ci, irrésistible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oblood.jimdo.com/
LaLa Haneshinku
Tourmenteur


avatar

Tourmenteur

Messages : 6
Date d'inscription : 29/08/2010
Localisation : Là où on ne m'attend pas
MessageSujet: Re: Toc toc toc [Pv Lala-chan]   Ven 11 Fév - 13:48

 Beaucoup d'ambition mortes avant même de voir le jour. Pour ma part je n'en avais aucune qui ne soit directement liées à la ville ou aux Créatrices. J'ai grandi dans le seul but de servir les Créatrices et je mourrais sans doute en effectuant cette tâche. "

Elle fut quelque peut choquée, elle sentait dans ses mots une certaine fatalité qui lui déplut, ça lui déplut puisque cette fatalité lui rappelait qu'elle aussi était coincé ici mine de rien...que tout ses rêves, ses proches, son passé c'était envolé en fumée au moment même où elle était entrée ici..dans cette bulles si étrange, cachant une incroyable misère...Même elle s'en rendait compte...Il ne fallait pas bien être très malin pour cela, tout n'était que déluge dehors et il y avait déjà une « guerre civil » quoi que l'on puisse en penser, ce monde était voué à l'échec...Lala-chan retint un rire, un rire de pur folie, de peur et de joie...finalement même ici, tout a une fin...

Elle ne quittait pas des yeux le jeune homme, pensait-il comme elle ? Comme elle et comme beaucoup d'autre...Qu'envisageait-il ? Rester au près des créatrices comme un chien...ou vivre comme il l'entend au fond, les instants incertains qu'offrait alors cette bulle ? Assise sur le lit du jeune homme, toujours sur ses gardes, elle se prit à vouloir le serrer dans ses bras...elle rougit seule comme une idiote..est-ce le piege de cette vie qui la rendait ainsi ? Elle ne le savait et ne céderait pas le moins du monde à cette envie...Dieu si il est existe, sait ce qu'elle risquait à faire cela...La lumière filtrait à peine par la fenêtre...Elle plissa un peu sa robe lorsqu'il lui posa une question qu'elle redoutait le plus:

" Es-tu heureuse ici? Te sens-tu épanouie? " 

Elle prit son inspiration, lentement, réfléchissant bien aux mots qu'elle allait prononcer, aux phrases qu'elles allait faire...Bref, à ce qu'elle allait dire...Peu importe dans quel sens elle tournait les faits...tout était plus négatif que positif...

_Non, je ne suis pas heureuse si je dois faire la somme de tout les faits ici...Je ne suis pas non plus entièrement épanouie...à vrai dire...je suis comme bloqué au même stade, sans réelle possibilité d'évoluer...Je subit cette situation que je n'ai pas choisi...Bien sur, il y a des choses vraiment intéressante, si je n'avais rien connu d'autre, sans doute aurais-je bien plus apprécier cette vie, mais ma famille me manque un peu, les couleurs vives, la joie de vivre, ce que le monde extérieur a et qu'il n'y a pas ici...Je n'ais pas d'avenir ici, n'est-ce pas ? Nos conditions ne changerons jamais...

Elle se leva et vint près du jeune homme avec grâce et froideur puis regarda à son tour au travers de cette fenêtre...remuant dans son cerveau toute cette situation, le comportement étrange de Kensaku...Il lui semblait soudain si triste, si piégé, si désireux d'autre chose...si faible qu'elle en fut vraiment troublée..Il lui parut plus proche d'elle comme il ne le serait sans doute jamais plus; Cet homme était comme son frère au fond...c'est sans doute pour cela qu'il la troublait autant...

Elle resta muette un bon bout de temps...les yeux rivés sur le carnage de l'extérieur puis elle se tourna vers le jeune homme, posant un regard froid mais franc sur lui, elle sourit un peu et se risqua :

_Et vous, Kensaku-sama, êtes vous heureux, épanoui ?

Elle fit un pas vers lui, posa les mains sur son torse, prenant appui sur celui ci en attrapant doucement ce qui le recouvrait, elle se mit sur la pointe des pieds et se hissa jusqu'aux oreilles du jeune homme pour murmurer avec une certaine pointe de sensualité il faut l'avouer....

_Vous pouvez tout me dire, y compris ce que vos yeux tentent désespérément de cacher alors que votre âme brûle d'envie de le dire...ou ne rien me faire savoir...c'est à vous de voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kensaku Miura
Bras Droit de Melle Omamori


avatar

Bras Droit de Melle Omamori

Messages : 36
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 27
Localisation : Non loin de Mlle Omamori ou dans les ruelles sombres, à chercher des proies.
MessageSujet: Re: Toc toc toc [Pv Lala-chan]   Mar 6 Mar - 23:18

_Et vous, Kensaku-sama, êtes vous heureux, épanoui ?.. Vous pouvez tout me dire, y compris ce que vos yeux tentent désespérément de cacher alors que votre âme brûle d'envie de le dire...ou ne rien me faire savoir...c'est à vous de voir...

Elle était si proche, semblait si convaincante que le jeune homme était à deux doigts de se laisser prendre dans ses filets. Seulement une lueur traversa son regard. L'espace d'une seconde il lui sembla voir le visage sévère de Dame Omamori. Cela suffit à le ramener à la réalité, il ne devait pas prendre de risque de se faire châtier, voire expulser de la résidence des deux Créatrices. Il devait rester, fidèle au poste pour le bien de Suzuran. Et pour l'honneur de sa famille.

Il se dégagea de l'emprise de la jeune fille, sentit ses mains glisser le long de son dos lorsqu'il se détourna. D'un pas lent mais assuré il se dirigea vers la porte de sa chambre et l'ouvrit. Il se retourna et planta son regard dans celui de Lala-Chan. Un regard qui ne laissait paraitre le trouble qui l'habitait. Un regard qui s'imposait et qui ne laissait pas le choix.

- Excusez mon impolitesse, mais je vous demanderez de bien vouloir quitter ma chambre. Il se fait tard et j'ai encore beaucoup à faire avant de pouvoir rejoindre mes songes.

Lala-chan eut l'air surprise de ce changement soudain mais elle n'osa pas protester. Elle sortit avec en baissant le regard pour éviter de croiser celui du jeune homme. Une fois sur la pallier elle fit face au trou b"ant de la porte encore ouverte. Elle ouvrit la bouche afin de parler mais Kensaku la coupa net.

- Bonne nuit.

Et il ferma la porte, prenant soin de faire coulisser le verrou pour ne plus être dérangé de la soirée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oblood.jimdo.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Toc toc toc [Pv Lala-chan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toc toc toc [Pv Lala-chan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Torment Town :: Immeuble des Créatrices :: Chambres :: Chambre de Kensaku-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit