AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Le forum reprend du service !
Nous aurons bien besoin de vous pour le faire tourner à nouveau.

Un évent est en cours de préparation. Si je vous dis "magie" ...?

Un recensement est en cours pour les anciens :
ici

Partagez | 
 

 Matteo Gardenia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matteo Gardenia
Habitant


avatar

Habitant

Messages : 31
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 29
Localisation : Dans une ville sombre et sinistre, où seule la folie de certains entraîne le malheur des autres...
MessageSujet: Matteo Gardenia   Mar 31 Aoû - 18:25

¤ Matteo Gardenia ¤

  • Nom : Gardenia
  • Prénom : Matteo
  • Surnom : ------
  • Âge : 20 ans
  • Sexe : (X) Masculin | ( ) Féminin
• Histoire : (10 Lignes Minimum) De nationalité italienne, Matteo est né à Turin. Il n’y a cependant pas passé toute son enfance, car à sept ans, il déménagea avec son père et sa mère pour l’Espagne, à Barcelone. La raison de ce déménagement était que sa mère avait trouvé un nouveau travail là-bas. Mais il ne resta pas éternellement en Espagne, car une fois que sa mère eut terminé son travail, elle dut en chercher un autre et c’est à Paris, en France qu’elle le trouva. Résultat à dix ans, Matteo déménageait une nouvelle fois. Cependant ce travail-ci semblait devoir durer une bonne dizaine d’années, Matteo se voyait donc commencer son adolescence dans la ville française. Il ne la finit cependant pas là-bas, car bien que l’emploi de sa mère était désormais stable, les relations entre elle et son mari n’étaient plus bonnes du tout et un jour s’en fut trop et ils demandèrent tous les deux le divorce. Devant le juge ce fut le père qui obtenu la garde de Matteo, il s’en alla donc vivre dans un appartement avec lui, laissant la maison à leur mère. Mais ils ne restèrent pas longtemps à Paris car son père rencontra une japonaise dont il tomba éperdument sous le charme, il décida alors de partir avec elle et de s’installer au Japon et bien sûr Matteo était du voyage, à l’âge de quatorze ans, il changeait une nouvelle fois de pays. Mais cette fois-ci il allait bien prendre racine au Japon où l’européen qu’il est ne passerait pas inaperçu.

Tous ces voyages, ces déménagements, tout cela eut quant même du bon pour Matteo. En effet changeant constamment de pays, d’école, il était sans cesse obligé d’apprendre la langue principale du pays. Et à ce jour il parle parfaitement cinq langues, sa langue maternelle l’italien, mais aussi l’espagnol, le français, l’anglais enseigné à l’école et bien évidemment le japonais, langue pour laquelle il eut le plus de difficultés.

Tout au long de son enfance et de son adolescence, Matteo se passionna pour plusieurs choses : le dessin, la flûte traversière, l’écriture héroïque-fantaisie, le taekwondo et la capoeira. Tout d’abord le dessin, Matteo s’est mis à dessiner depuis qu’il était capable de tenir un crayon entre ses doigts, il a ensuite suivi des cours de dessin jusqu’à l’âge de quatorze ans où il décida d’arrêter. La raison étant qu’il savait qu’il n’avait aucun avenir dans le dessin et que çà resterait juste un loisir pour lui, un loisir qu’il n’avait plus besoin de perfectionner selon lui. Vint ensuite la flûte traversière, ce fut sa mère qui l’inscrivit contre son gré à six ans à des cours de flûte traversière, bien que récalcitrant au départ Matteo sut par la suite apprécier cet instrument et les mélodies qu’on pouvait en sortir. Comme pour le dessin il a arrêté de suivre des cours à quatorze ans, juste après le divorce de ses parents, il continue cependant d’en jouer fréquemment mais jamais devant son père qui déteste cet instrument, lui rappelant trop cette femme avec qui il ne veut plus rien à voir. Ensuite l’écriture, là pas besoin de cours, Matteo s’était pris de cette soudaine passion pour les récits héroïque-fantaisie à douze ans alors qu’il rentrait en secondaire. Il n’écrivait que pour son plaisir et n’imaginait pas publié un livre un jour, cependant un jour son père, écrivain-romancier de première, tomba sur une histoire, la meilleure qu’il avait écrite et pour laquelle il avait mis presque deux ans. Son père trouva son récit fascinant bien qu’il contenait quelques erreurs d’orthographes et quelques agencements pouvant être mieux réalisés, il conseilla son fils de le présenter à une maison d’édition après l’avoir retravailler. A quinze ans alors qu’il avait quitté la France, on lui apprit par courrier que son récit avait finalement été lu et que les membres de l’édition étaient près à le publier, un mois plus tard Matteo reçut un exemplaire de son livre qu’il avait écrit en français avec une lettre lui disant que si son livre se vendait bien qu’il prétendrait peut-être à une traduction dans d’autres langues à commencer par l’anglais. C’était une joie pour Matteo, qui alors qu’il n’était pas encore majeur touchait déjà de l’argent régulièrement suivant les ventes de son livre qui se voulait être le premier volet d’une longue histoire qu’il n’était pas encore sûr de continuer. Et pour finir le taekwondo et la capoeira, deux sports de combat assez intense pour lesquels Matteo s’adonna dès son plus jeune âge. Il commença le taekwondo à l’âge de six ans et suivit la capoeira à l’âge de douze ans, deux styles de combat totalement différents mais que Matteo réussit à maîtriser au cours des années aujourd’hui il continue de s’adonner à ses sports et s’entraîner régulièrement au moins une fois par semaine.

Très jeune Matteo manifestait son envie d’indépendance vis-à-vis de ses parents, cette envie était devenue encore plus grande lorsqu’il avait emménagé au Japon avec son père et sa belle-mère. Il avait beau harceler ses parents pour qu’il le laisse vivre seul dans un appartement, ceux-ci refusaient éperdument, il avait beau leur montrer qu’il était parfaitement capable d’exécuter toutes les tâches dans une maison ceux-ci se refusaient toujours à lui accorder son indépendance. Un jour ses parents lui demandèrent où il irait chercher l’argent pour son appartement, pensant avec cette question le faire se résigner, il en fut tout autrement. A cela Matteo leur répondit qu’il touchait déjà fréquemment de l’argent sur son compte bancaire grâce au succès de son livre, mais se doutant que ce n’était pas suffisant, il rajouta qu’il avait trouvé un travail le weekend où il jouait les traducteurs lors de conférence universitaire avec des sociologues, des philosophes étrangers et qu’il prévoyait une fois l’école terminé de s’installer à son compte en tant qu’interprète-traducteur. Devant tant de détermination, ses parents finirent par accepter et à dix-huit ans alors qu’il était en dernière année au lycée Shimizu, il vivait dans son appartement dont il assurait lui-même tous les frais, excepté le loyer qu’il n’arrivait pas à payer entièrement à cause du fait que les jours d’école étaient pour lui des jours en moins où il pouvait travailler.

Finalement après l’école, Matteo fit ce qu’il avait dit à ses parents et bien qu’il ait eu quelques fins de mois parfois difficile, il arrivait à se gérer lui-même. Il avait même mis de l’argent de côté pour tenter sa chance à des tirages hasardeux comme l’euro-million bien qu’il savait qu’il avait qu’une minuscule chance de décrocher le gros lot. Cependant alors qu’il approchait de la vingtaine, la chance lui sourit. Il ne choppa pas le gros lot mais obtenu tout de même une belle somme dont la moitié lui permis d’acheter un appartement. Désormais plus de loyers, mais bonjour les factures, cependant celles-ci se révélaient moins chères que le loyer qu’il payait. Bref à vingt ans, il vivait en totale indépendance et avait de l’argent pour vivre encore plusieurs années sans travailler, cependant il continua son travail qu’il varia un peu. Ne se contentant plus de jouer seulement les interprètes et les traducteurs, il jouait aussi les professeurs chez des particuliers, il ne voulait pas enseigner dans un établissement scolaire car il jugeait les classes surpeuplées ne permettant pas un bon apprentissage pour tous et que de toute façon il était mieux payer en travaillant dans le privé.

Mais dans cette ville où il avait emménagé d’étranges disparitions avaient lieu, et bientôt Matteo ne put ignorer celles-ci vu qu’elles faisaient à présent la une de l’actualité. S’y intéressant un peu, Matteo ne tarda pas à savoir que la police n’avait toujours pas de piste sérieuse, mais qu’elle avait pu néanmoins délimiter un périmètre où avait lieu toutes ces mystérieuses disparitions. En effet la police hésitait encore à parler d’enlèvement vu le manque de preuve. Profitant alors d’un jour où il n’avait rien de spécial à faire, il décida de se rendre dans cette zone. Ce fut une chose qu’il regretta toute sa vie, car une fois arrivé dans cette partie de la ville siège de la majorité des disparitions, il se fit brusquement happé par quelque chose. Vu la violence du choc, il crut d’abord qu’il s’était fait renversé par une voiture ou quelque de chose dans le genre. Mais en rouvrant les yeux et en se relevant, il découvrit avec stupeur qu’il n’était plus dans sa ville, que tout autour de lui n’était qu’univers chaotique, une ville en ruine semblant avoir complètement été délaissée par l’humanité. Ce fut alors que quelques secondes après cette prise de conscience, Matteo fut envahie par une douleur intense transcendant tout son corps. Il subissait là la traditionnelle mutation à laquelle avaient droit tous les nouveaux venus sur ces terres. Celle-ci dura deux bonnes minutes, qui furent pour Matteo un véritable supplice, au terme de celles-ci Matteo ne semblait visiblement pas avoir trop changé, du moins de l’extérieur. Notre jeune ami venait en effet d’acquérir un pouvoir bien spécifique : la fragmentation de l’âme. Ce pouvoir, il apprit à le contrôler tout en apprenant les règles qui régissaient ce monde. Ce fut ainsi qu’il parvint à vivre dans le secret pendant un mois, sans éveiller l’attention des deux principaux groupes dominants sur cette cité. Mais pourra-t-il encore resté dans l’ombre et éviter l’exposition à de multiples dangers ?


• Description mentale : (5 Lignes Minimum) Matteo est un garçon généralement calme et réfléchi, la plupart du temps, dans les situations les plus délicates, il sera le plus à même de conserver son sang froid, cependant comme tout être humain, il a ses limites. Matteo est quelqu’un de très indépendant, il n’aime pas dépendre des autres bien que cela soit parfois nécessaire pour certain service. Il est aussi une personne qui brille par son courage et sa témérité, en effet il n’est pas du genre à reculer face aux situations difficiles de la vie et les affronte toujours de toutes ses forces. Notre jeune ami est aussi quelqu’un de très sociable, aller vers les autres ne lui pose pas de problème. Ce n’est pas quelqu’un de timide, mais il n’est pas sans gêne non plus : il est dans le juste milieu. En plus de sa sociabilité, Matteo est une personne gentille qui accorde facilement sa confiance et son temps aux autres. Pour lui, avoir un réseau d’ami est quelque chose de primordial, c’est pour cela qu’il accorde autant d’importance à une confiance mutuelle qui doit se créer dans le temps qu’on passe ensemble. Pour ce qui est des relations amoureuses, Matteo était par le passé trop préoccupé à se construire un avenir sûr pour s’intéresser aux filles, cependant cela est différent à présent. Il espère trouver une fille mignonne avec qui il s’entendrait à merveille et vivrait le parfait amour. Il accorde une grande importance au caractère de la fille, mais bien sûr celle-ci doit être un minimum jolie pour attirer son attention.

Jusqu’à présent tout ce que nous avons évoqué était principalement ce qui pouvait être assimilé aux qualités de Matteo, abordons dès lors à présent ses quelques défauts. Bien que Matteo aime rendre service à son entourage, lorsqu’il s’agit de ses problèmes, il a tendance à devenir égoïste et à vouloir tout régler lui-même. C’est là son désir d’indépendance, cependant en agissant de la sorte, il croit faire ce qu’il y a de mieux en impliquant pas d’autre personne que lui mais généralement cela ne fait qu’inquiétait ses proches. Autre défaut, Matteo a tendance à devenir violent lorsqu’on franchit certaines limites devant lui. Ces limites pouvant être par exemple le fait qu’il découvre l’un de ses amis entrain de servir de punching-balls à un groupe de quatre individus, c’est ce genre de limite et encore là c’est peu de chose. Matteo est aussi du genre donnant-donnant lorsqu’il est légèrement irrité, vous l’insultez, il vous répondra par une remarque blessante, vous le frappez, il en fera de même mais de telle manière à vous dissuader de toutes nouvelles tentatives. En résumé, Matteo est une personne avec qui il est possible de s’entendre facilement, cependant il ne faut pas lui chercher des noises car il est très bien capable de se défendre.

Tout ce qui vient d’être dis ci-dessus était ce qu’on pouvait dire de lui avant qu’il ne pénètre dans Torment Town. En effet on ne ressort jamais indemne de son arrivée dans cette ville. Les conditions de vie dans cette cité, on fait que Matteo s’est renfermé sur lui-même et est devenu quelqu’un de très solitaire. Il a perdu confiance en ses semblables après avoir assisté en cachette à plusieurs massacres, il ne compte donc désormais plus que sur lui et a apprit qu’il ne devait laisser aucune chance à son prochain s’il voulait garantir sa survie. En clair cela l’a complètement transformé, mais l’ancien Matteo demeure toujours au plus profond de lui-même.


• Description physique : (5 Lignes Minimum) Matteo est un jeune garçon ayant la vingtaine et mesurant près d’un mètre quatre-vingt un et pesant environ septante quatre kilogrammes. Il a des cheveux bruns mi-longs qui descendent jusqu’au niveau des épaules et des yeux d’un brun devenu presque doré suite à sa mutation. C’est d’ailleurs là la seule chose extérieure qui changea chez lui. Il a un teint de peau assez sombre comparé à celui des habitants du Japon, cependant on ne peut pas dire qu’il soit exceptionnellement bronzé. C’est un garçon assez musclé, que ce soit au niveau des jambes, des bras, du torse, la pratique de ses sports de combat lui a permis de se sculpter un corps magnifique. C’est en somme un assez beau garçon, bien qu’il ne veuille l’admettre lui-même de peur de paraître narcissique. Et autre chose que peu de gens savent est qu’il a un tatouage formant une fleur de gardénia sur son bras gauche près de son épaule.

Au niveau vestimentaire, Matteo aime se fondre dans la masse, ne pas trop attirer l’attention sur lui. Il porte donc des vêtements aux couleurs peu voyantes, peu flashantes et aime de préférence les vêtements assez larges, se sentant mal à l’aise dans des vêtements trop moulant, le serrant trop. Bref, c’est un garçon qui reste simple dans son choix vestimentaire. Autre chose, Matteo porte des lunettes, bien que sa mutation ait corrigé sa vue défaillante et qu’il n’en a donc plus besoin.


• Race : Humaine

• Groupe demandé : ( ) Hanteur | ( ) Tourmenteur | (X) Habitant

• Comment avez-vous connu ce forum? top site

• Pouvoir : Fragmentation de l’âme.

La fragmentation de l’âme revient en faite à rendre son âme divisible et à en envoyer une partie habiter un objet, un animal ou une personne. Cependant ce pouvoir agit différemment selon qu’il s’agit d’un objet, d’un animal ou d’une personne. Dans le cas de l’objet habité par un fragment d’âme de Matteo, celui-ci s’anime et est capable de se mouvoir et de léviter à vingt centimètres du sol maximum et ce quel que soit l’objet. Par exemple un simple crayon : celui-ci se mettra alors à bouger, à écrire tout seul, bref à agir selon les désirs de la parcelle d’âme qui l’habitera. Dans le cas de l’animal habité par un fragment d’âme, rien de bien différent qu’avec l’objet, la parcelle d’âme de Matteo habitant l’animal pourra le contrôler totalement cependant le fait de contrôler un animal ne donne pas à cet animal des capacités hors du commun, entendons-nous bien là-dessus.

Abordons à présent le cas où Matteo enverrait un fragment de son âme habiter une personne, dans ce cas-là, ce fragment d’âme ne pourra pas prendre le contrôle totale de la personne, tout ce qu’il pourra faire ce sera interagir avec cette personne en tant que seconde conscience et avoir accès aux pensées et aux souvenirs de cette personne. Cela s’explique de par que contrairement à l’objet et à l’animal, une personne est un être déjà habité par une âme et donc il est impossible à un simple fragment d’âme de s’imposer à une âme toute entière, il lui est donc impossible de prendre le contrôle total d’un être humain.

Même si son âme est fragmentée, les différents morceaux de celle-ci restent liés entre eux par un lien invisible. Cela permet à Matteo de savoir à tout instant, ce que ces fragments d’âme vivent et apprennent. Note, le fragment d’âme habitant un être (par « être » j’entends toute chose existante) continue de l’habiter tant que Matteo le désire et tant qu’il y a une certaine proximité entre Matteo et l’être possédé, en effet au-delà d’une distance de quinze kilomètres, son fragment d’âme disparaîtra de l’être qu’il habitait et reviendra habiter le corps de Matteo. Matteo n’a pour le moment pas encore atteint le nombre maximal de fragmentation de son âme qu’il est capable de faire. Et une dernière chose concernant son pouvoir, pour envoyer un fragment d’âme habiter un objet, un animal ou une personne Matteo n’a besoin que d’un simple regard ou d’un simple contact.


• Autre : J'aimerais que Matteo devienne le chef des habitants, mais souhaiterai que cela se fasse au cours du RP car vu son histoire, son parcours, il n'a pas pour vocation d'être un leader bien que je juge qu'il ait les qualités requises. Sinon le code, je savais pas où le mettre : "J'ai rien lu, j'ai rien vu mais ne me tuez pas!" .

Vous concernant :
• Age : 21 ans
• Niveau de RP : ( ) 1 | (X) 2 | ( ) 3
• Présence sur le forum : Passage journalier, post tous les deux jours minimum.


Dernière édition par Matteo Gardenia le Lun 13 Sep - 12:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nekoservant.bbactif.com/forum.htm
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 24
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Matteo Gardenia   Mar 31 Aoû - 19:42

Ceci est une merveilleuse présentation! Bienvenue.
Code Okay, un jour je le rajouterai dans la présentation ... ><
On a déjà un chef de la résistance ... Néanmoins ... Tu peux avoir créé un autre groupe de résistance et en être le chef. Faudra voir comment on peut organiser ça, leur donner des noms sans groupe.
Ah pardon, je divague sur ta fiche!!!

Bienvenue ici!!! Fiche validée bien sur!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumsrpg.com
 

Matteo Gardenia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Torment Town :: Hors RPG :: Présentations et Personnages Libres :: Présentations Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit