AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Le forum reprend du service !
Nous aurons bien besoin de vous pour le faire tourner à nouveau.

Un évent est en cours de préparation. Si je vous dis "magie" ...?

Un recensement est en cours pour les anciens :
ici

Partagez | 
 

 Présentation de Xyphora, fidèle servante de Mademoiselle Suzuran Omamori [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xyphora Tenshi
Tourmenteur


avatar

Tourmenteur

Messages : 29
Date d'inscription : 16/08/2010
Localisation : Suivant Mademoiselle Suzuran comme son ombre, sans être vue
MessageSujet: Présentation de Xyphora, fidèle servante de Mademoiselle Suzuran Omamori [Validé]   Mar 17 Aoû - 0:59

¤ Xyphora Tenshi ¤

  • Nom : Tenshi
  • Prénom : Xyphora
  • Surnom : (facultatif) Sissi
  • Âge : 20 ans
  • Sexe : ( ) Masculin | ( x ) Féminin [cochez]
• Histoire : (10 Lignes Minimum)
Xyphora est née il y a de cela 20 ans. Elle était entourée d'une famille aimante et elle avait eu la chance de voir le jour dans la famille Tenshi, une famille riche. Son père, Keitaro, était un chef d'entreprise, tandis que sa mère, Vera, était une chanteuse, débutante, certes, mais à l'avenir prometteur. Vivaient avec eux cinq autres enfants: un frère et une sœur aînés, et deux petits frère et sœur. Et le cinquième? Ce n'était autre que la sœur jumelle de Xyphora, Saphyra. Toutes deux étaient très proches et ne restaient jamais loin l'une de l'autre. Sissi était très heureuse dans cette famille. Elle et Saphyra admiraient leur aînée, qui était douée pour le sport et les études, et faisaient tout pour suivre son exemple. Ainsi, Sissi ainsi que Saphyra intégrèrent plusieurs clubs sportifs: judo, kendô, athlétisme... Elles faisaient tout. Et, même si elles n'était pas aussi douées que leur grande sœur bien-aimée, les deux jumelles se débrouillaient très bien.
Une vie joyeuse, n'est-ce pas? Pas tout à fait. Xyphora et Saphyra se retrouvaient souvent seules, isolées à l'école: les autres enfants étaient jaloux d'elles et refusaient de jouer avec elles, de leur parler même! Alors les deux fillettes se rapprochèrent encore plus l'une de l'autre. Leur relation devint fusionnelle.

Tout était donc en place pour que se joue la tragédie qui bouleversa la vie de Sissi. Un jour, pendant les grandes vacances, elle devait avoir 8 ans, sa famille et elle allaient au parc d'attraction en voiture. Alors qu'elle jouait aux cartes avec Saphyra à l'arrière de la voiture, Sissi vit un camion arriver droit sur eux. Keitaro, son père, ne pouvait rien faire, et ce fut la collision. Quand Sissi revint à elle, elle était à l'hôpital. Elle était mal en point, avec son nez, une jambe, un poignet et plusieurs côtes cassées, mais elle s'en fichait. Tout ce qu'elle voulait savoir, c'était où était sa famille. où était Saphyra. Personne ne voulait lui dire quoi que ce soit. Mais la fillette surprit une conversation entre deux infirmières, dans le couloir:
- Pauvre petite. C'est horrible ce qui lui est arrivé.
- C'est un miracle qu'elle en soit sortie vivante.
- A quoi bon être vivante? Tu te rends compte de ce qui lui arrive?
- Doucement, elle va t'entendre.
- Pauvre petite. Sa mère... elle était dans un sale état. C'est une bonne chose qu'elle se soit évanouie, là-bas.

A ce moment-là, malgré ses blessures, Sissi sauta hors de son lit, ouvrit la porte et demanda:
- Où est ma mère?

Comme les infirmières ne lui répondaient pas, elle reprit, haussant d'un ton:
- Où est ma mère? Et papa? Où sont mes frères et sœurs? Je veux les voir! Où est Saphyra?

En voyant une des infirmières fondre en larmes, la petite Xyphora comprit, sans vouloir l'admettre, ce qui s'était passé. Sissi se mit à pleurer et elle tomba par terre. L'autre infirmière lui expliqua que son père, sa mère et ses frères et sœurs étaient morts sur le coup. Seules Sissi et Saphyra avaient survécu, mais cette dernière avait très peu de chances de survivre.

Pendant les jours qui suivirent, Sissi mangea très peu et demeura au chevet de Saphyra. Celle-ci était dans le coma et sous respiration artificielle. Voir sa moitié ainsi fendait le cœur de Xyphora, mais elle refusait de l'abandonner. Et puis, un jour, environ deux semaines après l'accident, Xyphora vit les paupières de Saphyra bouger. Elle courut appeler une infirmière et, quand elle revint, Saphyra ouvrait les yeux. C'est ainsi que les deux sœurs furent réunies. Saphyra elle aussi fut choquée en apprenant que la seule famille qu'il lui restait était sa jumelle, mais elle était contente de ne pas se retrouver toute seule.

Contre toute attente, Saphyra reprit des forces et se rétablit assez rapidement. Aux côtés de sa moitié, elle était motivée pour sortir de l'hôpital et continuer de vivre. Puis vint le jour où les deux sœurs étaient suffisamment en forme pour quitter l'hôpital. Le médecin qui s'était occupé d'elles vint les trouver dans leur chambre -- car désormais, elles dormaient ensemble-- l'air triste. Il avait une mauvaise nouvelle à leur annoncer: il avait été impossible de trouver une famille d'accueil qui pourrait héberger les deux jeunes filles ensemble. Mais, heureusement, on en avait trouvé deux autres, qui vivaient non loin l'une de l'autre. Les jumelles étaient tristes, mais on ne leur laissait pas le choix. il fallait qu'elles se séparent.

C'est ainsi que, pendant 5 ans, les deux sœurs vécurent dans la même ville, allèrent dans les mêmes écoles, travaillèrent et jouèrent ensemble après les cours. Mais, alors que les jumelles fêtaient leur 13 ans, la famille qui s'occupait de Saphyra fit une annonce: le mari venait de perdre son emploi, et il n'en avait trouvé aucun dans le pays. Ils devaient partir, là où les offres d'emploi étaient nombreuse: en Europe. Ce fut comme si c'était la fin du monde pour les jumelles. Elles allaient encore être séparées, mais cette fois, elles ne pourraient plus se voir, pas avant longtemps! Elles eurent beau protester, pleurer, crier, rien n'y fit. La décision de la famille d'accueil de Saphyra était prise. Alors elles s'enfuirent, fuguèrent ensemble, mais la police les retrouva vite. Vint le jour où elles durent se dire adieu. Les deux inséparables pleurèrent toutes les larmes de leur corps ce jour-là, et elles se promirent qu'elles se reverraient un jour.

L'histoire serait triste si elle s'arrêtait là. Mais figurez-vous qu'il y a pire: la famille de Saphyra avait, en fait, fait des pieds et des mains, pendant les cinq années où ils avaient hébergé la jeune fille, pour récupérer l'héritage laissé par ses parents. A force de pots-de-vin versés aux bonnes personnes et d'autres magouilles, ils avaient réussi à faire main basse sur tout l'argent et les biens dont les jumelles devaient hériter plus tard. Et, dès que ce fut fait, ils avaient pris la fuite en Europe. Bien entendu, les coordonnées qu'ils avaient laissées étaient fausses. impossible de retrouver leur trace.

Xyphora, en apprenant la nouvelle, resta inconsolable. Elle ne comprenait pas tout, mais elle savait qu'elle ne reverrait pas sa moitié de si tôt. Sissi commença donc à se refermer lentement sur elle-même. Elle n'arrivait pas, ou plutôt, ne voulait pas se faire d'amis. Elle commença à se rebeller contre ses "parents", contre les professeurs... contre tout ce qui était un symbole de l'autorité, tout ce qu'elle considérait comme responsable de sa situation. Sissi fugait souvent, se battait contre des voyous, se retrouvait assez souvent à l'hôpital. Elle devint dangereuse, presque sadique, mais plus jamais elle ne montra la moindre émotion. D'ailleurs, ses parents adoptifs ne savaient plus que faire d'elle.

Sissi aimait aussi se promener seule dans les parcs ou la forêt, pour réfléchir tranquillement ou pour faire une sieste, et ce fut au cours d’une de ces promenades qu’elle fut attirée par une clairière qu’elle n’avait jamais vue auparavant. En s’approchant, elle sentit un changement dans l’air et, avant qu’elle ne s’en rende compte, elle se retrouva dans une ville en construction, sous un ciel gris. Cet endroit lui plaisait. Elle marcha, sans savoir où elle allait, jusqu’à ce qu’elle arrive devant un groupe de personnes agenouillées devant deux jeunes filles. Elle se sentit poussée à faire de même et se jura d’aider les « Créatrices » à régner sur le nouveau monde. Plus particulièrement la jeune fille blonde, Suzuran Omamori.


• Description mentale : (5 Lignes Minimum)
Xyphora est une jeune fille assez simple à comprendre: tout ce qui l'intéresse, c'est de retrouver sa soeur, Saphyra. Elle sait se faire oublier et ne vous contredira que très rarement: elle préfère rester là, à vous écouter sans rien dire, même si elle n'est pas d'accord avec ce que vous dites. Et c'est là qu'est le piège: si ce que vous avez dit ou fait l'a contrariée, elle ne dira rien, mais elle vous frappera sans prévenir. Car une fois énervée, elle est hors de contrôle… et extrêmement sadique... Sauf en présence de Suzuran-sama. C’est également quelqu’un de très convaincant. Avant d'être séparée de Saphyra, Sissi était malgré tout très posée et très polie. Elle était aussi à l’écoute des autres -- d'ailleurs, elle peut garder n’importe quel secret toute sa vie. En revanche, elle ne parlait que très peu d’elle ou de ses pensées et envies et ça, ça n'a pas changé. Si elle est blessée, elle ne le dira jamais, préférant ne pas ennuyer les autres avec ses problèmes. C'est en partie pour cela qu'elle préfère rester seule dans son coin. De plus, Sissi est quelqu'un de très perspicace et elle analyse toutes les situations avec calme et sang-froid, ce qui fait qu'il est extrêmement rare de la voir avoir peur.

• Description physique : (5 Lignes Minimum)
Xyphora, en tant qu'elfe de glace, a la peau bleue et les oreilles pointues. Elle a aussi de longs cheveux bleu foncé qu’elle attache par un mince bandeau jaune. Ses cheveux descendent jusqu'à terre et elle attache le bout part des sortes de gros grelots en acier. Elle a de magnifiques yeux bleus, malheureusement, la plupart du temps inexpressifs. C’est une fille menue, bien proportionnée, pour les standards féminins. Elle porte souvent une robe beige et vert kaki avec un col en fourrure -- la fourrure d'un ours blanc -- attachée par des lanières de cuir au niveau de la poitrine, et ce qu’on pourrait qualifier de ceinture orange et vert kaki à la boucle argentée, ainsi qu'un morceau de tissu assorti sur sa cuisse. Le dos de la robe est blanc, et Sissi porte des sandales assorties, dont les lanières remontent jusqu'à ses genoux. A sa ceinture, elle a deux sacoches, dans lesquelles elle met quelques objets personnels. Aussi, elle a des gants vert kaki qui remontent jusqu'à ses épaules et des bracelets argentés. Parfois, Sissi met aussi une sorte de coiffe faite d'or et de pics de glace qui ne fondent jamais.

• Race : Elfe (de glace)

• Groupe demandé : ( ) Hanteur | ( x ) Tourmenteur | ( ) Habitant [cochez]

• Comment avez-vous connu ce forum? (partenariat? dites avec quel forum; ami(e)? qui?) Voir l’admine suprême et embêtante (qui est ma chère sœur virtuelle ^^) de Rozen Maiden V2

• Pouvoir : (1 seul pour l'instant) Xyphora est capable de créer de la glace et de geler des organismes vivants (un corps humain, un animal...). Il lui arrive aussi de geler ses propres cheveux.

• Autre : (facultatif) Xyphora a appris à se battre. Ne la défiez donc pas au corps à corps.

Vous concernant :
• Age : 20 ans
• Niveau de RP : ( X ) 1 | ( ) 2 | ( ) 3 Je pense que Stella pourra vous dire si c’est une bonne évaluation ou non. Mais en général je fais dans les 1 page-1page et demie avec un bon partenaire.
• Présence sur le forum : Aussi souvent que possible, plusieurs fois par semaine.

_________________
- Bonjour, Invité. Bienvenue à Torment Town.

- Viens, que je te montre, ce qu'est un Tourmenteur *sourire sadique*

- Saphyra, ma moitié, où es-tu? Tu me manques.


Dernière édition par Xyphora Tenshi le Ven 9 Mar - 2:17, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aelitasakura.skyrock.com/
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 24
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Présentation de Xyphora, fidèle servante de Mademoiselle Suzuran Omamori [Validé]   Mar 17 Aoû - 8:18

Je ne suis pas suprème sur la v2, en revanche ... chut! Et puis je ne suis embêtante nulle part.
Concernant ton niveau rien à redire. Je taperai dans les 1.
Je valide ma chère. Tu aimes les cheveux roses dis donc!
Il faudra que tu demandes à Kensa de redimensionner ton avatar, je crois qu'il n'est pas à la bonne taille (de vue, mais je ne peux pas trop être sure, je suis sur un ancien ordinateur)

Bienvenue parmi nous donc, ma tendre soeur, ma chère servante ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumsrpg.com
 

Présentation de Xyphora, fidèle servante de Mademoiselle Suzuran Omamori [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Torment Town :: Hors RPG :: Présentations et Personnages Libres :: Présentations Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit