AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Le forum reprend du service !
Nous aurons bien besoin de vous pour le faire tourner à nouveau.

Un évent est en cours de préparation. Si je vous dis "magie" ...?

Un recensement est en cours pour les anciens :
ici

Partagez | 
 

 Des recherches qui tournent mal (pv Ran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   Ven 17 Fév - 21:03

Encore une nuit sans lune. C'était comme ça depuis plus d'une semaine , le temps radieux qui englobais la ville fantôme quelque jour au par avant avais laissé place à un ciel d'encre de jour comme de nuit , à tel point qu'il était devenu difficile de distinguer les deux avec certitude. De plus , un vent glacial balayais les rues deserte de la Torment Town , s'engouffrant à travers les artères de la cité , s'infiltrant jusque dans la plus étroite des ruelle produisant un son comparable à un hurlement d'effroie.
Autre fait étrange , aucun hanteur ni tourmenteur ne s'était manifesté depuis un certain temps , les resistant en profitait donc pour agrandir les galeries que Ran et Kyo avais commencés à creuser.

Ran... Kyo n'avais pas repris contact avec elle depuis cette fameuse journée ou ils s'était retrouvés tout les deux au bord du lac , le jeune homme avais finis par tomber d'épuisement et par s'endormir contre son amie , à son réveil elle avait disparue , encore... Mais il n'avais pas le temps de repenser à ça. En effet , après avoir intérrogé plusieurs hanteurs , le petit groupe de rebelles avais découvert d'où les créatrices tirais leur pouvoir. Il semblerais qu'un livre très ancien quelles auraient trouvées à la bibliothèques soit en fait une sorte de recueil de magie d'on les formules avais à la fois détruit et façonné ce monde-prison.
Bien que le livre n'y soit plus Kyo s'était dit qu'il devais certainement y avoir quelques ouvrages qui contenait des information utilise sur ce bouquin , après tout , tout grimoire à forcement une sorte de brouillon où son consigné les ébauches des formules , peut être n'était-ce d'ailleurs pas le seul livre de ce genre à Torment Town...

C'est pour toutes ces raisons que Kyo décida d'aller jeter un oeil là bas , il n'y était pas retourné depuis sa rencontre avec Mateo peut être trouverais il d'avantage de chose s'il était seul.
Après avoir chargé un de ses hommes: Un vampire d'on les sens était particulièrement aiguisés avec cette obscurité de monter la garde et d'avoir permis aux autre d'arrêter de creuser, Il enfila son manteau en deux temps trois mouvement , se couvris le visage avec une écharpe et s'engouffra dans la ruelle qui donnais sur le centre ville. Dehors , tout était sombre et glacial , le vent , pareille à une aiguille de givre parvenais à s'introduire à l'interieurs du manteau du jeune homme qui senti comme des crocs de glace se planter vivement dans sa chair. Par chance il n'eu pas à courir longtemps et déboula bien vite à l'intérieur de la battisse. Tout ou presque était identique à ce que le batiment était il y a quelques mois , visiblement personne d'autre n'avais pauser le pied ici , la botte de Mateo était encore à la même place. Kyo entrepris donc d'inspecter une fois encore les nombreuses étagères garnis de livres tous pour la plupart complètement moisi. Cependant , quelques uns semblais encore dans un état convenable , mais alors qu'il s'avençait pour en saisir un , une grosse voix le stoppa net.

" Hey toi là bas au manteau rouge!

Kyo se retourna vivement , trois grands type vêtu d'un long manteau doré lui faisait face , des tourmenteurs , et en groupe qui plus est une combinaison des plus dangereuse.

" Mademoiselle Omamori à donné l'ordre de te ramener suis nous gentiment et tu arrivera peut être intact"

Déclara celui qui semblais être le chef de l'escouade. Le brun jeta rapidement un coup d'oeil à gauche puis à droite , rien pas d'issus , la situation était délicate s'il venais facilement à bout d'un groupe de hanteur ou d'un tourmenteur seul , affronter en même temps trois de ces monstres était une toute autres paire de manche. Toute fois , il savais par experiences que ces types contrairement au hanteur n'était pas du genre à travailler en équipe , de plus les pouvoirs de Kyo s'était nettement développé depuis son arrivé à Torment Town ça lui donnais donc plus d'une chance de leurs tenir tête.
Il prit alors un air désinvolte affichant un petit sourire narquois. Puis , tirant vivement de son manteau sa paire de revolver il incita ses agresseur à venir au contact.

"Dommage j'ai envi d'me marrer ce soir tu comprendra donc que je compte pas me laisser prendre aussi facilement , allez approchez les filles on va danser !

Il n'eu pas le temps de finir sa phrase que déjà le premier des trois bonhomme se jeta sur lui le poing en avant , un poing se changea bien vite à une masse garnie de clou! C'était tout ce que le resistant attendait. D'un geste vif , il fit un pas de coté pour éviter la masse de muscle qui lui arrivais dessus , celui-ci ce retrouva encastré dans l'étagère avant d'être abattu d'une balle dans la nuque.

" Faite la queue y'en aura pour tout l'monde!

Siffla Kyo avec un petit air sadique au visage le premier s'était facilement fais avoir si les deux autre était comme ça le combat serrais vite terminé. Hors une douleur atroce le pris au niveau du dos tandis qu'un filet de sang sortit de sa bouche, la masse du tourmenteur abattu s'était fichée entre ses omoplates son propriétaire se tenait debout , la tête baissée maculée de sang avec un troue en pleine poire. Le deuxieme tourmenteur devait être un genre de nécromancien , il manipulait le corps de son collegue en bougeant les doigts comme s'il c'était un pantin. Il n'eu cependant pas le temps de porter un second coup . Surmontant la douleur , Kyo disparu pour se retrouver derrière le cadavre , d'un coup de pied bien placé , il envoya celui ci droit sur le marionnettiste , qui finis empalé par son propre pantin avant de subir une averse balle histoire d'être définitivement fins. Mais alors qu'il continuait de tirer , yami et hikari volèrent en éclat dans les main du jeune homme , les lames cachées dans son manteau furent elles aussi extirpées à toute vitesse de leur cachette entaillant au passage Kyo à plusieurs endroit.

Le dernier tourmenteur était un maitre du métal , Bien vite ce furent les lampes , les chaise , les tringles à rideau et tout les objet métalique de la pièce qui fondirent sur le roi des taupes. Sans même défaire son bandage , celui-ci fit jaillir de sa main une énorme lame d'energie verte , elle était d'une taille et d'une largeur impressionnante comparée à celles qu'il avais l'habitude de créer . D'un geste vif , Kyo brandi son arme envoyant alors une grande vague verte qui ravagea toute la pièce , le tourmenteur ainsi que ses objet furent calcinés en quelques secondes.
Il avais gagné , Kyo était venu à bout de trois tourmenteur à lui tout seul il avais vraiment progressé! Mais il avais aussi dépenser toute l'energie qu'il avais en reserve avec cette grande vague et il était sérieusement blessé , le planché de la bibliothèque se retrouva bien vite maculé du sang du résistant qui vint se meler à celui des laquait des créatrices l'un d'eux avait parler d'un nom , un nom qui n'était pas inconnue au jeune homme ou l'avais il entendu déjà? Epuisé et meurtri , le chef se laissa lourdement tomber contre l'une des étagère cette fois il était mal , très mal , impossible de quitter cet endroit comme ça , et ses hommes ne se lanceraient pas à sa recherche avant un moment. Et puis , s'il leurs arrivait quelque chose? Non il ne voulais pas y penser vraiment pas...

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   Ven 17 Fév - 22:44

Je me retrouvai devant une grande porte qui ne demandait apparemment qu'à être poussée. Mon dernier claquement de langue m'avait réveillé, à moins que ça ne soit un bruit venant de là? J'étais essouflée. Avais-je couru, comme dans mon rêve?

Un rêve? J'avais dormi, vraiment? Apparemment... Mais ça n'avait pas été un sommeil tranquille et réparateur, non... je courais, je n'étais pas poursuivie, je crois que ... je courais pour éviter une catastrophe. Où allais-je? Je ne le savais pas ... Que s'était-il passé ? Aucune idée. Est-ce que cela avait un rapport avec ma vie précédente?

Trop de questions ... J'ai mal à la tête, je suis fatiguée ... Peut être trouverais-je le repos dans cet endroit? Parfois je pense au repos éternel ... Je n'ai pas la force de me battre, je suis trop fatiguée ... mes pouvoirs ne me servent à rien dans l'état dans lequel je suis... je suis incapable ...

De nouveau un grand bruit à l'intérieur. Je sors entièrement du monde du sommeil et me remets à tout ressentir autour de moi. Atmosphère, énergies, morts. Et je sens une énergie derrière cette porte, elle faiblit. De plus en plus ...

Il faut que j'entre. On ne savait jamais qui c'était. Si c'était un résistant, ou un simple humain, il était de mon devoir de l'aider. Et si c'était un Hanteur ou un Tourmenteur, je me devais de l'achever, en hommage aux morts qu'il venait apparemment de faire.

Je pousse la porte, un peu tremblante, et soudain cette odeur m'assaille. L'odeur du sang; et j'entends des voix, des murmures.


- Nous avons échoué ...
- Mademoiselle Omamori ...


Encore elle. Je m'en souvenais très bien. Lors de cette attaque nocturne avec le Chef ... Ils avaient prononcé le nom de cette femme ... Qui était-elle bon sang?

Les voix se turent vite. Mais il restait un petit flux d'énergie ... J'entrais un peu plus dans ce qui semblait être une bibliothèque et regardai autour de moi. Deux morts apparents ... un troisième, en cherchant un peu plus ... et une silhouette, dans l'ombre, près d'une étagère ...

Je m'approchai, tremblante, prète au combat. Je repensai au chef, et à ses révolvers. Je pourrais déjà être morte, là. Moi, prudente?

Je m'approchai encore, utilisant déjà mon pouvoir autour de moi pour créer une sorte de bouclier. En espérant que ça fonctionne ... Tout ce que je faisais était fait à l'instinct. Tout était une part de chance. Je n'étais pas si bonne que ça finalement, à part lorsqu'il s'agissait de bouger des objets ...

Je fermai les yeux et continuait à avancer. Mes pas me disaient où j'étais, la respiration saccadée du blessé me disait où aller. Je me dirigeai vers lui et ouvris les yeux.


- Oh ! KYO !

J'en oubliais les politesses. C'était "Chef", pas "Kyo". Mais c'était trop important pour que j'y prette attention maintenant.

- Qu'est-ce qui t'est arrivé?

J'étais complètement paniquée, je ne savais plus quoi faire. En temps normal j'aurais trouvé. Pas là. Je me laissai tomber près de lui, terrorisée. Que ferait la résistance sans Kyo? Que me feraient-ils si je ramenais Kyo mort? Et que feraient-ils en le retrouvant, et en se rendant compte que je ne l'avais pas ramené?

- Pas question que tu partes Chef!

Je me concentrai pour utiliser le pouvoir qui me permettait de calmer les esprits, mais moi même n'étant pas calme, j'en étais incapable. Bon, deuxième option, soigner ses blessures. Je devais en être capable, même dans un état pareil non?

Encore une fois ce fut le bas de ma robe qui y passa, déchiré à coup de dents. Je me mis à panser les blessures du Chef, du mieux que je pouvais, mes mains tremblaient sans s'arrêter. Mais les petites blessures que je recouvrai ne pouvaient pas être la cause d'un tel état... C'est alors que je remarquai la trace pourpre juste derrière lui. Je m'approchai et mis ma main comme si je le prenais dans mes bras: elle fut immédiatement recouverte de sang.


- Non, non, non, pas ça ! Chut, ne parle pas. [Au cas où t'aies envie xD] Laisse moi faire ...

J'enlevai le manteau du Chef le plus délicatement possible, quant à son tee shirt, je lui déchirai complètement. Il était imbibé. Je déchirai à nouveau ma robe et la passai autour de son cou, sur son torse, puis derrière son dos. Je revins faire un noeud sur son torse. Puis j'allais poser mon front sur le sien, avant de me dire que je n'en avais pas le droit et de le retirer, je ne savais plus quoi faire.

Mes jambes, découvertes jusqu'aux genoux maintenant, baignaient dans le sang et mes mains elles aussi en étaient recouvertes. Mon visage en avait quelques traces, à causes des larmes que j'avais essuyées.


- Ca va aller ... ça va aller ...

J'arrivai à faire fonctionner mon pouvoir en partie, et plus il marchait, plus j'y croyais moi aussi, plus j'étais calme. Plus j'arrivais à me concentrer. Plus le chef serait serein et oublierait la douleur ... au moins un peu ... je l'espérais ...

- Chef, qu'attends-tu de moi? Je ne sais pas quoi faire. Dois-je te ramener ou te laisser ici et appeler des secours, ou ... faire autre chose? Je suis perdue, j'ai .. on a besoin de toi ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumsrpg.com
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   Sam 18 Fév - 10:30

Kyo était adossé à l'étagère et en piteux état. Il avais mal et respirait difficilement , chaque inspiration était pour lui un véritable effort en plus d'être un véritable suplice. Chacune de ses expiration , était quant à elle entrecoupées de sifflement comme lorsque l'on essaie de gonfler un ballon crevé. Il n'était pas un expert en anatomie , mais compte tenu de tout ces symptomes il en avais déduit qu'un de ses poumons devait être touché S'il ne trouvai pas très vite un moyen de se soigner il allais y resté c'était couru d'avance.

Pourtant il falais le reconnaitre , il n'était vraiment en état de bouger. D'un air las , il parcouru la pièce du regard contemplant les trois corps des tourmenteur et plus particulièrement ceux des deux premiers.

*Pff regarde toi mon pauvre tu t'es fait avoir comme un bleu par ces types!*

Se blâma il intérieurement alors qu'il repassait la scène du combat dans son esprit, il aurait due s'assuré que le malabar à la masse d'arme soit réduit en charpie la première regles qu'il avais imposé à ces hommes lorsque ceux ci affrontait un tourmenteur était de les reduir littéralement en bouillie. Pas seulement pour le plaisir de se défouler sur un de ces larbins mais aussi et surtout pour s'assurer qu'ils n'utilisent aucune ruses qu'ils pourrais avoir en reserve après tout on ne sait jamais avec eux.

De commandements qu'il martelait sans cesse et qu'il n'était même pas capable d'appliquer à lui même Kyo était vraiment irrecuperable du moins c'est ce qu'il pensait de lui. Il tira une petite mine boudeuse lorsqu'il aperçus dans les décombres quelques pièces appartenant à ses revolvers ce qui le dépita un peut plus, il y tennait vraiment à ces deux flingues il avais passé toute une nuit à les modifier pour en augmenter la cadence de tire il avais était réduit en miettes en l'espace d'un seconde , satané tourmenteur !

Et comme si ça ne suffisait pas voila qu'il entendais des bruits de pas venant dans ça direction , probablement des rend fort . Le visage du jeune homme se crispa un peut plus à mesure que la silhouette s'approchais , ses yeux s'ecarquillairent lorsqu'il aperçus Ran qui affichait une mine des plus paniquée.

- Oh ! KYO !



Elle tomba presque immédiatement à ses pied le teint blafard des cerne enorme et une lueur d'effroi au fond des yeux , il était si mal que ça?

Ran était si paniquée que les mots sortait de sa bouche à une vitesse impretionante , si bien qu'il fallu quelques secondes à Kyo pour tout assimiler.

- Qu'est-ce qui t'est arrivé?
- Pas question que tu partes Chef!


Il aurais aimé la rassurée , lui dire que ça allais , essayé tout du moins , mais impossible , le sang remplissait sa gorge à chaque mots qu'il tentait d'articuler pour finir par ruisseler de chaque cotés de ses levres , il en était à present certain , il était pathétique.

Ran avais entrepris de panser les petites entailles causées par ses lames , une fois encore elle avais déchirée sa robe pour en faire des bandages de fortune se retrouvant dans la mare de sang jusqu'aux cuisses. Le jeune homme s'en voulais un peut , à cause de lui elle avais déchirée une de ses magnifique robes elles devait certainement y tenir pourtant elle était à present en lambeaux et ce par sa faute. Elle passa sa main derrière son dos comme pour l'enlacer , une vive douleur le submergea presque aussitôt tandis qu'une grimace lui déformait le visage , c'était plus profond qu'il ne l'aurais imaginé.
Encore une fois Kyo tenta de rassurer son amie mais rien y fait une nouvelle rasade de sang s'échappa de sa bouche tendis que Ran lui imposait le silence , à quoi bon après tout il pouvais à peine respirer.

Sa petite infirmière retira alors le lourd manteau de cuir qui le couvrait aussi délicatement quelle put , son patient esquissa tant bien que mal un petit sourire forcer tout en retenant une autre grimace , son t-shirt quant à lui fût tout bonnement déchiré. Elle vint ensuite poser son front contre le sien , ils était si proche qu'il pouvais sentir son souffle chaud sur son visage. En temps normal Kyo aurais certainement rougis mais il se contenant de sourire légèrement tout en répriment au maximum les grelottements qui l'avais pris lorsqu'elle avais découvert son torse. Il n'était pas du genre frileux mais dans son état actuel le moindre petit courant d'air le faisait frissonner , la fièvre avais d'ailleurs commencée à monter en lui. Par chance , Ran était douée pour les pansements , le sacrifice de sa robe n'avais pas était vain puisqu'il avais quelque peut endigué l'hemoragie qui aurais eu raison du jeune homme si elle n'aurais pas était maîtrisée à temps.

De plus , il pouvais sentir l'energie de Ran circuler en lui , douce , apaisante , elle n'avais rien à voir avec l'ecrasante puissance qu'il avais sentit chez elle la semaine dernière , elle agissait plutôt comme une sorte de morphine calmant peut à peut la douleur qu'infligeait les blessures de Kyo.

- Ca va aller ... ça va aller ...


Soufflait elle alors que le garçon semblais lentement retrouver l'usage de ses cordes vocales , le sang dans sa gorge bien que toujours présente avais diminué en quantité ,sa respiration était devenue légèrement plus régulière et un peut moins pénible pour lui.


- Chef, qu'attends-tu de moi? Je ne sais pas quoi faire. Dois-je te ramener ou te laisser ici et appeler des secours, ou ... faire autre chose? Je suis perdue, j'ai .. on a besoin de toi ...


"Re-reste!"

Coassa tant bien que mal Kyo sans même se rendre compte de ce qu'il venait de faire. En l'espace d'une seconde , ses bras avais saisi la jeune fille pour l'attirer à lui et s'était refermer sur elle comme pour la sceller contre son coeur , le corps du resistant avais agis tout seul , sans que son cerveau ne donne l'ordre d'actionner un seul de ses muscles.

Quelques secondes plus tard , il relacha légèrement son étreinte tachant de reprendre un peut ses esprits. Les yeux mis clos , il eu toute la peine du monde à articuler quelques mots , ceux ci était entrecoupés de petits toussotements laissant échapper quelques perles écarlates.

"*kof kof* Je-je vais bien , ça va aller *kof* j'ai juste besoin de me reposer un peut."

Tout en balbutiant ses mots , il portant lentement sa main sur la joue de la jeune fille passant délicatement ses doigts sur sa peau pour tenter de la rassurer , c'était comme si son corps tout entier était rouiller , le moindre mouvement lui demandait un effort colossal et prenait plusieurs secondes , il faudrait trouver un autres moyen de quitter ces lieux , mais pas par ce temps.

"Et toi *kof* tu n'est pas blessée au moins?"

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   Sam 18 Fév - 14:40

J'attendais une réponse, même si je lui avais précédemment interdit de parler. C'était nécessaire maintenant. Si je partais, pourrait il survivre seul? D'un autre côté, que lui apportais-je en restant?

Alors que je me posais toutes ces questions, et bien plus encore, concernant l'avenir de la résistance sans Kyo, son état et le temps qu'il lui restait, ses blessures, sa souffrance, mes capacités à l'aider, une larme roulant lentement sur ma joue, je le sentis m'aggriper et l'attirer contre lui. J'ouvris les yeux en grand tellement je fus surprise. Pourquoi ...? Pourquoi tant d'efforts alors qu'il devait souffrir autant? Chef ...


"Re-reste!"

Je hochai doucement la tête dans son cou. Cette étreinte ne dura que quelques secondes, moi, j'évitais de le toucher, de peur de lui faire du mal. Il porta très lentement la main à ma joue, j'aurais voulu en même temps l'y aider, mais pas blesser son égo, et dans un autre temps, l'empêcher de bouger. Une larme coula sur sa main.

"Je-je vais bien , ça va aller ... j'ai juste besoin de me reposer un peu."

- Un peu?

Je réussis à sourire malgré la situation. Tu essaies de me protéger encore, Chef ... Tu ne crois pas que j'ai vu ce que tu avais ? C'est moi qui t'ai soigné, je connais tes blessures.

J'essayai d'accentuer mon pouvoir, pour le calmer encore plus. Je voulais le reprendre dans mes bras, le bercer, l'endormir, mais je ne bougeais pas. Même si le moment était critique ... je devais rester à ma place ...


"Et toi, tu n'es pas blessée au moins?"

- Non.

Si seulement j'étais arrivée plus tôt ! Pourquoi je n'étais pas arrivée plus tôt?? Les yeux toujours embués, je me levai et m'approchai d'une étagère encore debout. Je tendis la main en avant et la fit tomber grâce à mon pouvoir, puis entrepris de démonter des planches pour nous chauffer. Le sang sur mes jambes commençait à sécher et me génait, j'aurais froid en l'enlevant. Le chef lui aussi devait avoir froid ...

Je revins près de lui avec mes planches, les posai, m'agenouillai à nouveau.


- Je vais te remettre ton manteau, lui murmurai-je en commençant à le faire.

Je lui sourais doucement, essayant moi même de m'en convaincre. A nouveau je voulus lui adresser un geste de tendresse, mais je me retenais. Il allait s'en sortir après tout ... une enième larme roula silencieusement sur ma joue.

Je détournai mon regard de lui pour m'occuper du feu. c'était une nouvelle occasion de me tester. Etais je capable d'une telle chose? Je fermai les yeux et me concentrai, inspirant et expirant profondément, puis tendis la main en avant : une chaleur soudaine se fit ressentir. J'ouvris les yeux, vis la flamme que je venais de créer. Je soupirai de soulagement. Au moins nous n'aurions pas froid ... Au pire, nous avions les vêtements de ceux que le chef avait tué.

Je lui souris, me concentrant à nouveau sur lui et sur la manière dont je pouvais l'aider. Mais rien ne me venais. J'étais certaine qu'il serait mieux au QG, que quelqu'un pourrait l'aider là bas. Mais il m'avait demandé de rester ... A nouveau une larme. Je resterai chef, je resterai ...


- Tu as quelqu'un qui t'attends dehors ... tu ne dois pas lacher prise maintenant.

Je lui souris.

- Tu as besoin de quelque chose? Tu veux t'allonger?

Nous étions bloqués ici et son état laissait à désirer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumsrpg.com
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   Sam 18 Fév - 17:09

Alors que la nuit était bien entamée , le temps se gâta encore , de petits bruits bruit venant du toit partiellement detruit de la bibliothèque venait s'ajouter au ronflement du vent , il pleuvait. Ran quant à elle s'était détachée de Kyo et s'affairai autour de lui pour préparer un feu , elle réduit une des étagère en morceaux puis fit un petit tas avec le bois ainsi récolté.

Bien qu'il la savais pleine de ressource , le garçon se demandait bien comment elle allais pouvoir enflammer son oeuvre , tout ou presque ici était rongé par l'humidité quant bien même il y aurais un briquet il serrais certainement trempé. Au moins ses blessures ne lui faisait presque plus mal , les ondes apaisante que Ran lui envoyait faisait leur effet une chose des plus appréciable bien que ça ne résolve pas vraiment le problème.

Elle revint vers lui puis il fit de nouveau enfiler son manteau , c'était d'or est déjà plus facile que ça ne l'avais était tout à l'heur pour le retirer , il vit alors une petite larme couler sur la joue de sa compagne , le brun aurais aimé l'essuyé et rassurer son amie de nouveau , mais elle repartie avant qu'il n'en ai eu le temps.

Alors qu'il observait la petite blonde s'activée, celle-ci se planta devant le tas de bois et étendis ça main vers celui ci avant de fermer les yeux. Ce qui se produisit ensuite laissa Kyo sans voix.

En l'espace d'une seconde , le petit tas de fagot pris feu puis se mis bien vite à flamber! Le chef resta bête , elle était capable de faire ça aussi? En comparaison avec elle , les progres qu'il avais fait lui semblait bien maigre. Pourtant il avais travaillé si dur avait tant souffert et tout ça pour quoi? Pour se retrouver à moitié mort et être une fois de plus soigné et soutenu par sa pauvre subalterne , en y réfléchissant , elle était assurément plus forte que la plupart des rebelles qu'il avais sous ses ordres , peut être même était elle plus forte que lui... Bizarrement cette pensée le fit frémir.

Mais cette angoisse s'envola bien vite alors que sa bienfaitrice revenait vers lui , le sourire qu'elle arborais était encore plus chaleureux que le feu qui crépitait derrière elle ,la simple vue de son visage faisait presque oublier à Kyo qu'il était dans un état critique.

Dehors , la pluie se fit plus forte , si forte qu'elle couvris presque totalement les cris du vent qui n'avais pas faiblis pour autant , dit comme ça on aurais put crois que c'était un vacarme assourdissant mais en réalité on retrouvait quelque chose de mélodique dans cette association.

La voix de la jeune fille se mit alors a résonner dans la tête de Kyo , elle n'avais pourtant pas parlée très fort mais le message qu'elle lui délivra mis tout ses sens en alerte.


- Tu as quelqu'un qui t'attends dehors ... tu ne dois pas lacher prise maintenant.


Elle avais raison , peut être y avais il encore quelqu'un qui l'attendait de l'autre coté , peut etre que Yuka pensait toujours à lui ! Il n'avais pas le droit de flancher il ne pouvait pas mourir , pas comme ça pas maintenant! Un mince sourire étira les levres du blessé tandis que ses yeux mis clos se levèrent vers ceux de la jeune fille , éclairé ainsi par la lueur du feu elle ressemblais à un ange , pourtant....

"Dit donc toi , tu fait voler des objet , tu peut faire exploser des type sans les toucher et maintenant voila que tu allume un veut sans allumettes ni briquet . Si ça continu un soir je vais te voir traverser le ciel sur un balais coiffée d'un chapeau pointu avec un chat dans les bras!"

Déclara Kyo avant d'hoqueté quelques gouttes de sang qui lui rappelèrent son état , il était tout de même assez fière de sa plaisanterie , elle lui proposa ensuite de s'allonger ou plutôt de l'aider à s'allonger mais il estimait qu'elle en avais assez fait et déclina gentiment l'offre en secouant la tête.

"Ca va aller merci ,viens t'asseoir prêt du feu et réchauffe toi un peut je n'ai plus très mal je devrais pouvoir m'allonger tout seul."

Tout en disant ces mots le jeune homme à la tête d'hérisson remarqua qu'il retrouvait l'usage normal de la parole , peut être que les ondes de Ran l'avais soigné , il voulais en avoir le coeur net.
Il pris alors apuis sur ses mains , puis lentement , très lentement entrepris de décoller son dos de l'étagère , il y parvint au prix de quelques grimaces , il tenta alors de se redresser legèrement mais une violente douleur aux côtes le pris et le fit basculer sur le coté , sa tête quant à elle atterrie sur les genoux de Ran.

"Et merde.. on dirais que je récupère moins vite que ce que je pensait ."

Pesta il avec un petit air gêné , il ne voulais pas l'avouer , mais il était bien là malgré tout la présence de la jeune fille le réconfortait , le feu le réchauffait la manière d'on il était allongé l'apaisait , finalement il n'avais pas tellement raté son coup.

Le silence retomba peut entre les deux jeune gens tandis que le vent et la pluie continuait leur valse celeste . Le feu lui tenait plutôt bien ,Kyo fixait ses flammes l'air pensif , les images de Ran paniquée , en pleur lui revinrent en mémoire , toutes ces larmes , elle les avais versée pour lui , ou plutôt à cause de lui...

"Ran" Fit il avec une petite voix "Je... je suis désolé , je t'ai fait beaucoup souci .. pire je t'ai fait pleurer... et ça , je ne veut plus jamais te le faire subir...

Il marqua une courte pause pendant laquelle un petit feu fit danser le feu de plus belle comme si cette antité de lumière était devenu pour quelque seconde un être vivant. Il n'y avais plus rien , c'était comme si un espace clos s'était formés autour du petit couple comme si le temps avais légèrement suspendu son court pour quelques instant de répit plus de créatrices plus de résistance , juste la lueur du feu et la chaleur de la belle.

"Pardon.."

Souffla il enfin alors que ses yeux se fermèrent doucement il restait là , à demi conscient profitant de ce que son environnement lui offrait , les pensée tourbillonnait dans ça tête et sans trop savoir pourquoi , il se dit que s'il devait mourir maintenant , ce serais une fin des plus douce..

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   Sam 18 Fév - 21:47

"Dis donc toi, tu fais voler des objet, tu peux faire exploser des types sans les toucher et maintenant voila que tu allumes un feu sans allumettes ni briquet. Si ça continue un soir je vais te voir traverser le ciel sur un balais coiffée d'un chapeau pointu avec un chat dans les bras!"

Je lançai un grand sourire, mais il fut rapidement brisé par les gouttes de sang que je vis sortir de sa bouche. C'est pour cela, entre autres, que je lui proposai de s'allonger.

"Ca va aller merci, viens t'asseoir prêt du feu et réchauffe toi un peu je n'ai plus très mal je devrais pouvoir m'allonger tout seul."

Je hochai la tête et m'éxecutais. Assise à genoux, je le regardai faire, souffrant autant que lui. Pourquoi voulait il jouer le fier dans une telle situation? Je pouvais très bien comprendre qu'il accepte mon aide, j'étais là pour ça ..

Chef ...

Je poussai un cri lorsqu'il retomba sur mes genoux. Plutôt de surprise que de douleur. Pourquoi tu fais ça? Reste tranquille bon dieu !


"Et merde.. on dirait que je récupère moins vite que ce que je pensais."

- Tu croyais quoi??

Je soupirai, laissai mon regard se perdre dans les flammes. Ce feu ... il nous réchauffait tous les deux, semblait même nous réconforter. Et du réconfort, j'en avais besoin. J'étais là, en pleine forme, alors que lui était blessé. J'aurais tout donné pour être à sa place. Après tout j'avais tellement peu d'importance par rapport à lui ... tout le monde comptait sur lui ... Il était le chef, il se devait de les guider, il se devait de rester debout ...

"Ran."

Je baissais les yeux vers lui.

"Je... je suis désolé, je t'ai fait beaucoup de souci .. pire je t'ai fait pleurer... et ça, je ne veux plus jamais te le faire subir..."

Je lui lançai un regard un peu dur, mais sans répondre. J'avais pour habitude de laisser un temps d'attente entre ses paroles, pour m'assurer qu'il avait fini. Et puis que répondre à ça si ce n'était quelque chose qui ne lui plairait pas? Non, ce n'était pas le moment ...

"Pardon..."

- Oh arrête !

Je ne pouvais plus me retenir maintenant.

- Si tu ne veux plus me voir comme ça alors ne sois plus aussi imprudent ! Je ne comprends pas pourquoi tu veux toujours partir seul! Tu imagines les conséquences? Je sais que tu es fort, mais tu as peut être beaucoup trop confiance en toi !

Je soupirai à nouveau.

- Non Chef, tu ne peux pas te permettre ce genre de choses. Et tu as même de la chance que j'aie été là.

Je n'osais pas penser à ce qu'il se serait passé si je n'avais pas été là. Je n'avais pas servi à grand chose mais au moins je l'avais pansé, je lui apportais une présence, et une sorte de soin psychique.

- Chef ...

Il avait fermé les yeux, je m'en inquiétai un peu et mis ma main sous son nez pour sentir sa respiration. Rassurée, je reposai ma main près de sa joue, la caressant imperceptiblement du bout des doigts. J'attendis un très long moment avant de continuer, sur quelque sujet que ce soit.

- J'ai été conduite ici par une force dont je ne saurais dire le nom. Je me suis réveillée devant la porte.

Je voulais parler de tout et de n'importe quoi pour qu'il reste conscient, et en même temps j'aurais aimé qu'il dorme ... Mais j'avais tellement peur. De plus ... je n'avais vraiment rien à dire ... En y repensant ... ma vie était vide ... Je me réveillais n'importe où sans rien y faire, sauf quand je me retrouvais avec Kyo ... et encore, QUAND je me réveillais ... parce que le reste ... je n'en avais aucun souvenir ... Mon dernier réveil? Quand? J'ai le flash d'un lac mais je ne m'en souviens pas.

Je soupirai et posai mon autre main sur Kyo, dans son cou, puis posai ma tête sur l'étagère à côté. Dormir ... non ... ne pas dormir ... qui savait ce qu'il se passerait si je dormais? Ne pas dormir ... ne pas le laisser seul ...

Je me mis à chantonner, sans paroles, juste chantonner un air que j'inventais au fur et à mesure, pour ne pas m'endormir, pour peut être l'endormir lui, réfléchissant à comment sortir de là au plus vite, le ramener, pour qu'il soit en sécurité quoi qu'il m'arrive ...

Je finis par m'arrêter, puis gardai le silence un bout de temps, avant de reprendre, après avoir vérifié qu'il respirait encore et reposé ma main sur sa joue, la caressant de nouveau.


- Raconte moi dehors, Chef. S'il te plait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumsrpg.com
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   Dim 19 Fév - 14:53

Kyo se laissait doucement aller à ses rêveries , laissant son esprit se faire bercer par les clapotis de l'eau et les crépitement du feu tout en attendant la réponse de Ran qu'il savait déjà cinglante, et en effet elle ne se fit pas attendre.

- Oh arrête !
- Si tu ne veux plus me voir comme ça alors ne sois plus aussi imprudent ! Je ne comprends pas pourquoi tu veux toujours partir seul! Tu imagines les conséquences? Je sais que tu es fort, mais tu as peut être beaucoup trop confiance en toi !
- Non Chef, tu ne peux pas te permettre ce genre de choses. Et tu as même de la chance que j'aie été là.


Il ne répondis pas , elle avais raison. Si Ran n'était intervenu la résistance aurais du se trouver un nouveau chef , et Ran une nouvelle personne à réprimander.

Pourtant il avais beau savoir qu'il avais tord Kyo savais aussi que même avec tout les effort du monde il ne pourrait être aussi prudent que ce que son amie espère , peut être était-ce dans sa nature profonde d'être un risque tout qui fait passer la vie des autres avant la sienne , ou peut être aimait il simplement la savoir prêt de lui pour lui sauver la mise lorsqu'il en faisait trop? Qui sait , peut être était-ce un peut des deux. Et puis , en y repensant , il avais quant même changer son comportement depuis qu'il avais rencontré la blondinette: Bien qu'il soit toujours aussi exigeant et autoritaire envers ses camarades , il avais quelque peut adoucie ses propos à leur égard. Ainsi , il ne les traitait presque plus de larves ou de loque ou encore de bon à rien lorsqu'il voulais que le petit groupe se mette en action , il lui était même arrivé de s'excuser au prêt d'eux. Lui , s'excusé au prêt de ses hommes ! Ran était jusqu'à present la seul et unique personne a bénéficier de ce traitement de faveur elle était d'ailleurs la seul dans un grand nombre de domaine en y réfléchissant..

- Chef ...


Elle avais passée sa main sous son nez pour s'assurer qu'il soit toujours en vie , il était tenté de retenir son souffle mais vue la situation cette plaisanterie serais de très mauvais gout , et Kyo sentait bien qu'il ne valais pas trop titiller la jeune fille sur un sujet aussi grave , il ne put cependant réprimer un sourire. Il sentit ensuite ses long doigt fin se pauser sur sa joue lui procurant de petites caresses , les joue de Kyo s'empourprèrent presque immédiatement , comme s'il n'y avais pas assez de rouge autour d'eux il falait en plus que ces joues y passent! Mais bon , il avais beau râler intérieurement , il ne pouvais pas dire que c'était désagréable.
Le silence retomba pendant un certain temps , Kyo tentait tant bien que mal de rester éveillé mais il faut dire que les caresses de Ran ,la chaleur du feu n'aidait pas vraiment.

Par chance , la voix de son amie résonna à nouveau dans le crâne du roi des taupe le sortant légèrement de sa torpeur.

- J'ai été conduite ici par une force dont je ne saurais dire le nom. Je me suis réveillée devant la porte.


C'est vrais qu'elle ne se savais jamais comment elle était arrivée dans tel ou tel lieux , à croire que lorsqu'elle dormais elle n'était plus vraiment elle même. Kyo repensa alors à la dernière fois où il l'avais vue , elle semblais , si différente , ce pourrais il que... Nan...

Ran ce mis alors à fredonner , il n'y avais aucune parole , pourtant son de sa voix était bien plus mélodieuse que tout ce que Kyo avais put entendre depuis qu'il était arrivé ici . Bizarrement , elle lui évoquait le monde extérieur , son île plus particulièrement , les rivages garnis de mouettes , les plage de sable blanc , le soleil à la fois chaud et doux , les embrun venant de l'océan ,les images de sa vie passé à Okinawa lui revenait à l'esprit à mesure que celui-ci était bercé par la douce voix de Ran.

D'ailleurs, elle avais certainement lut ses pensées compte tenu de ce qu'elle lui demanda par la suite.

Raconte moi dehors, Chef. S'il te plait.

Les yeux du jeune homme s'ouvrirent d'un seul coup , elle voulais qu'il lui raconte comment c'était dehors? Quoi que ça pouvais se comprendre vue qu'elle était amnésique. Le chef resta muet quelques secondes , le temps de rassembler tout ses souvenirs puis pris une voix quelque peut nostalgique.

"Dehors , c'est immense , plus grand que tout ce que l'on peut imaginer , le temps change tout le temps , il y à des oiseaux dans le ciel , des poissons dans l'eau , des écureuils dans les arbres..

Les paysages son si différents les un des autres , ils y à des forêt luxuriantes , comme des desert de sable ou de glace , des montagnes avec de la neige ou de la lave à leur sommet , des étendue d'eau immense dérières lesquelles le soleil disparais à la nuit tombée.

Et ce n'est pas tout , il y à plein de villes avec des immeubles enorme certain touches mêmes les nuages! A contrario , il y à aussi des tout petit villages avec des maisons propres à chaque région , la nourriture , la musique les vêtement , tout est différent selon l'endroit ou l'on se trouve!"


Sa voix se fit soudainement plus sombre.

"Mais y à aussi des endroit ou l'on enferme les gent , où ils son parqués dans des cellules livrés à eux même obligé de s'entretuer pour survivre . Des endroit où il n'y à ni fenêtre ni jardin , rien qu'une vaste coure aux murs immense garnis de barbelés..."

Le jeune homme marqua une pause , les image de ses deux ans passé en prison lui revirent , plus que tout il ne voulais pas se souvenir de ce qu'il avais vécu là bas et fît tout pour les chasser au plus vite. Il conclu néanmoins par.

"Cette ville me rappel l'un d'eu..."

Le silence retomba quelques instant , plus pesant que jamais ,Kyo tâchait de s'occuper l'esprit au plus vite en lançant ce qui était à sa porté dans le feu produisant ainsi quelques gerbes d'étincelles.

"Dit moi , tu crois que tu arriverais à rentrer en contact avec quelqu'un à distance? Par la pensée j'veut dire."

Demanda il finalement d'un air songeur , ils ne pourraient pas sortir d'ici tout les deux vue le fardeau que Kyo constituait , néanmoins une idée avais germé dans son esprit , si Ran arrivait à parler à ce type peut être avais ils une chance.

_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   Dim 19 Fév - 22:05

J'écoutais Kyo parler avec une sorte d'émerveillement dans les yeux. J'essayais d'imaginer ... C'était plutôt compliqué quand je n'avais que les souvenirs d'un monde froid et gris. Mais ça semblait si beau, ça semblait si vivant. J'essayais de me souvenir ... D'où venais-je? Quelle était ma vie d'avant?

Il y a une fille aux cheveux noirs ... qui est-elle? On dirait une amie, non? Je ne sais pas ... J'essaie de chercher son nom, je ne sais pas. J'essaie de revoir un autre visage que le sien ... je ne trouve pas ... POURQUOI JE NE ME SOUVIENS PAS??


- Suzu ...

Suzu? Serait-ce son nom?

"Mais y a aussi des endroits où l'on enferme les gens, où ils sont parqués dans des cellules livrés à eux même obligés de s'entretuer pour survivre. Des endroits où il n'y a ni fenêtre ni jardin, rien qu'une vaste cour aux murs immenses garnis de barbelés..."

Je sortis de mes rêveries en l'entendant dire cela. Ca, c'était un monde que je connaissais. Ce monde ... Bien sur nous n'étions pas dans des "cellules" mais cette bulle en était une en elle même, et effectivement nous devions tous nous battre...

Pourrions nous sortir?


"Cette ville me rappelle l'un d'eux..."

Nous en arrivions à la même conclusion. Me concentrant à nouveau sur mon pouvoir, j'en fis trop et entrai dans son esprit. Un lieu comme celui qu'il m'avait décrit et ... lui ... et ... des horreurs ... Heureusement lui même chassa cette pensée. J'essayai de faire de même en le regardant lancer des choses dans le feu. Il était réellement incapable de rester immobile ...

"Dis moi, tu crois que tu arriverais à rentrer en contact avec quelqu'un à distance? Par la pensée j'veux dire."

Je baissai des yeux un peu attristés sur lui. Il en demandait beaucoup ... et beaucoup plus que je ne le pouvais, j'en avais bien peur. Comment lui dire non? Je m'en voulais de n'être pas assez forte.

- Je ... je ne sais pas, murmurai-je. Je pense qu'il faudrait que je sache qui c'est et son visage et ce qu'il dégage et ...

Je déglutis en commençant à paniquer. J'étais mauvaise, je ne lui servais à rien ... Je serrai les poings.

- Est-ce que ... est-ce qu'on est loin du QG? Je suis certaine de pouvoir t'y ramener ... Si j'arrive à ... t'allonger sur quelque chose ... Je ne vois pas pourquoi j'arriverai à soulever des kilos et des kilos de terre et que je n'arriverai pas à te soulever toi ... tu n'es qu'un poids plume finalement, tu es frêle comme...

Je m'arrêtai net. "Comme quoi"? Non mais tu t'entends parler, Ran? Ce n'est pas ton ami ! C'est ton Chef ! Il n'est pas frêle, il est blessé et souffrant ! Je me sentis soudainement mal à l'aise. Moi qui cherchais toujours à rester à ma place, j'avais mes mains sur sa peau, PIRE, il était allongé sur mes genoux !

Je n'allais pas le virer brusquement, déjà qu'il était blessé, ensuite, parce que c'était mon Chef et qu'il l'avait décidé. J'étais bloquée.


- Mais... si tu veux que j'essaie, soufflais-je, pour ton plan ... je le ferai ... dis moi juste ... ce que je dois chercher ...

Je fermai les yeux, essayant d'oublier la situation, les mains de nouveau le long de mon corps. Je ne savais plus quoi en faire maintenant. Je ne me comprenais pas. Bien sur que c'était agréable, de sentir une présence, d'avoir un contact physique avec quelqu'un, mais avec Kyo ... le Chef ... c'était génant aussi. Pourquoi aurais-je été privilégiée?

Je soupirai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumsrpg.com
Kyo Mizutsuki
Chef de la Résistance


avatar

Chef de la Résistance

Messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 25
Localisation : sur un toit à observer les allées et venues des laquais des créatrices
MessageSujet: Re: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   Mar 28 Fév - 22:32

Tandis que Kyo achevait son récit , la pluie qui jusque là se contentait des tambouriner sur le toit de la bibliothèque se changea en orage. Bien vite , ses éclairs semblables à d'immenses mains aux doigt crochu vinrent zébrer le ciel par intermitance avant d'exploser en un tonnerre qui fit vibrer toute la salle.

Le blessé avais levé le nez vers le grand troue dans le plafond pour mieux admirer cette colère divine qui s'abattait sur eux , cella pouvait sembler étrange , mais de tout les phénomène naturel et météorologique , les orages demeuraient ses préférés. Il était à nouveau totalement apaisé , si bien qu'il en avais oublié tout les mauvais souvenirs qu'il avais vécu en prison , ce petit moment de bien être se traduisit par une légère absence si bien qu'il lui fallu plusieurs seconde pour entendre la réponse de Ran , celle ci semblais d'ailleurs extremement mal à l'aise.

- Je ... je ne sais pas Je pense qu'il faudrait que je sache qui c'est et son visage et ce qu'il dégage et ...


Sa voix était tremblante , hésitante , elle semblais tellement peut sûr d'elle à cet instant , comme si elle craignait d'empirer la situation.

*Ran..*

- Est-ce que ... est-ce qu'on est loin du QG? Je suis certaine de pouvoir t'y ramener ... Si j'arrive à ... t'allonger sur quelque chose ... Je ne vois pas pourquoi j'arriverai à soulever des kilos et des kilos de terre et que je n'arriverai pas à te soulever toi ... tu n'es qu'un poids plume finalement, tu es frêle comme...


Elle s'arrêta brusquement realisant ce qu'elle venait de dire. Il est vrais qu'elle avais malgré elle commis une insubordination a l'encontre de Kyo, et malgré le rictus de mécontentement qui lui déforma le visage à cet instant , il était bien obligé de reconaitre qu'elle avais raison. Il ne lui en voulais pas , en fait , il s'en voulais à lui . Il s'en voulais d'être aussi frêle , aussi chétif de n'être finalement qu'un gamin avec du culot et une main maudite alors que celle qui l'avais soignée était capable de deplacer littéralement des montagnes!

Elle avais marquée une pause , sans doute pour mieux peser ses prochaines paroles , mais pourquoi était elle si hésitante , lui faisait il peur? Certe il était le chef mais il lui avais montré qu'il était loin d'être un monstre , du moins c'est ce qu'il pensait.

Enfin , après quelques instant de silence pendant lesquels Kyo fixait sa compagne , elle finis par rependre.

- Mais... si tu veux que j'essaie,pour ton plan ... je le ferai ... dis moi juste ... ce que je dois chercher ...


Finis elle par lâcher alors que ses mains quittait le corps de Kyo pour revenir à leur place. Bizarrement , le brun ressentit comme un vide lorsqu'il perdis ce contact physique qu'il avais avec la petite blonde , sans était-ce à cause de l'energie qu'il sentait circuler en lui lorsque les paumes de la belle était encore posées sur lui , à moins que ce soit autre chose..
Quoi qu'il en soit ,Il se devait de réfléchir , l'idée de Ran n'était pas mauvaise après tout , elle aurais pus aisément le soulever par la seul force de son esprit vue que , comme elle l'avais précisée , elle était capable de soulever plusieurs tonnes de gravas grâce à cette technique. Mais en y réfléchissant bien , ce n'était peut être pas la meilleur des solucion.
Après tout , Kyo était blessé , Ran devrais donc le soulever avec précaution pour ne pas le faire souffrir d'avantage . De plus , le Q.G se trouvait à environ 800 mettre de là ce qui représentait tout de même une certaine distance et avec un temps pareil elle aurais le plus grand mal à avancer avec un "colis fragile" en lévitation prêt d'elle , et inutile d'imaginer ce qui ce passerais si des laquait des creatrices venait à débarquer.

Une seul option s'offrait donc à eux , Kyo pris donc sa voix la plus douce après s'être éclaircis la voix pendant quelques secondes puis se mit à murmurer comme pour rassurer Ran.

"Je sait bien que tu est forte Ran plus forte que n'importe lequel de mes homme , et surement même plus que moi... Mais employer ta méthode comporte trop de risque comme toi comme pour moi et il vaudrais mieux pas rajouter ton nom sur la liste des blessé n'est ce pas?"

Il marqua une petite pose pour reprendre son souffle , il avais fait volontairement formuler sa phrase de cette façon car il savais que Ran ne l'écouterais pas si elle pensait qu'il s'en faisait pour elle , depuis le temps il avais un peut appris sa façon de fonctionner.

"Essayons d'appeler un de mes hommes , ce serra moins risqué et au pire si tu n'y arrive pas on aura qu'à passer la nuit ici , les secours seront surement là d'es l'aube."

Repris il alors que l'orage redoublais de violence, Kyo devait à présent se concentrer afin de fournir un maximum de detail à Ran pour lui faciliter la tâche, par chance la tête de celui qu'il voulais appeler était d'un genre difficile à oublier , aussi entama il aussitôt sa description.

"Il s'appel Slick , c'est un vampire , il est très grand , très maigre et très pâle. Il à de long cheveux blanc et porte un bandeau à l'oeil droit , il à de très fort pouvoir psychique et il dégage une aura qui te met vraiment mal à l'aise , tu devrais le retrouver facilement."

Tout en achevant sa description , Kyo pris délicatement la mains de Ran entre les siennes puis fit doucement circuler le reste de ses forces dans le corps de son amie , il savais que la tâche ne serrais pas aisée pour elle , aussi il lui offrait les bribes de ses pouvoirs sentant peut à peut un sommeil de plomb le gagner.

"Courage Ran , je sait que tu peut y arriver , je crois en toi .. Ma precieuse petite Ran..;"

Ce fût les dernieres paroles du garçons avant qu'il ne s'endorme un petit sourire heureux au coin des lèvres, il ne savais pas si Ran parviendrait à joindre Slick , mais il savait qu'il resterais prêt d'elle qu'il arrive , et cette simple pensée suffit à le plonger sans crainte dans les bras de Morphé.


_________________


dix des leurs pour l'un des notre !

- Devise de Kyo Mizutsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzuran Omamori
Créatrice Mystérieuse


avatar

Créatrice Mystérieuse

Messages : 77
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau ... au calme.
MessageSujet: Re: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   Jeu 1 Mar - 12:11

"Je sais bien que tu es forte Ran plus forte que n'importe lequel de mes hommes, et sûrement même plus que moi... Mais employer ta méthode comporte trop de risques comme toi comme pour moi et il vaudrait mieux pas rajouter ton nom sur la liste des blessés n'est ce pas?"

Et encore cette façon de me protéger, mais il n'avait pas tord … Si nous finissions tous les deux blessés, il n'y avait plus aucune chance … et les miracles ici n'étaient pas possibles. Alors soit, oublions cette idée, je vais voir ce que je peux faire pour toi Chef, même si je n'y crois pas …

"Essayons d'appeler un de mes hommes, ce sera moins risqué et au pire si tu n'y arrives pas on aura qu'à passer la nuit ici, les secours seront surement là des l'aube."

Comment veux tu qu'ils nous trouvent Chef ? Non pas que je n'aie pas confiance en toi, mais toi même leur as tu dit où tu te trouvais ? Je fermais les yeux pour visualiser de qui il parlait alors qu'il le décrivait.

"Il s'appelle Slick, c'est un vampire, il est très grand , très maigre et très pâle. Il a de long cheveux blancs et porte un bandeau à l'oeil droit, il a de très forts pouvoirs psychiques et il dégage une aura qui te met vraiment mal à l'aise, tu devrais le retrouver facilement."

L'avais-je déjà vu, au moins ? Je fis de mon mieux pour me souvenir des moments passés en compagnie des résistants. Deux : celui où ils s'étaient presque prosternés devant moi pour l'aide que je leur avais apporté, et l'enterrement. Je sais que notre esprit garde tout ce que nous voyons sans que nous nous en rendions compte. Il faut juste que j'arrive à chercher dans cet inconscient.

Quelque chose … fait barrière.

Je rouvre les yeux et je sens Kyo prendre ma main. Non Chef ! Pourquoi tu fais ça alors que je me bats pour ne pas le faire !??


"Courage Ran, je sais que tu peut y arriver..."

Je déglutis.

"Je crois en toi …"

Je hoche négativement la tête en regardant ailleurs, comme désespérée. Je n'y arriverai pas …

"Ma précieuse petite Ran..."

Il lache ma main et ferme les yeux, une larme coule des miens. Je reste là à pleurer, quelques secondes, avant de sécher mes larmes et de me mettre au travail. Je prends une profonde inspiration et me remets à chercher. Je respire calmement, les yeux fermés, je fais tout pour être … ailleurs. Concentrée. J'essaie d'oublier le monde autour. La pluie m'apparait soudain loin. Et je me vois dans une chambre, une chambre luxueuse, un lit à baldaquin, il y a quelqu'un à côté de moi. Flou d'abord, ses traits deviennent de plus en plus net. Haziel ? Mais qu'est-ce que tu fais là ?

- Kensaku, donne l'ordre à tout le monde de ne me déranger sous aucun prétexte.

C'est moi qui ai parlé. Kensaku ?

Je me sens mal tout à coup, même pire, la vision disparaît. Je me retrouve à nouveau dans la bibliothèque, la pluie assourdissante me détruit les tympans. J'ai peur. Je ne m'en souviens pas. J'ai peur. Quel est cet endroit ? Ca me paraît trop luxueux pour être un endroit fréquenté par les résistants. L'extérieur ? Non … Haziel … enfin ce … cet homme était là … était-il venu avec moi ?

J'avais l'impression que cette découverte était à garder pour moi à tout prix.

J'essayais de me concentrer à nouveau, fermai les yeux et cherchai, mais rien. Mon esprit était trop préoccupé. Et la pluie m'empêchait d'aller chercher trop loin …

Je posai mes yeux sur Kyo, et à nouveau vérifiai qu'il respirait. Je ne pouvais pas le laisser comme ça … et qui ferait quelque chose pour lui au QG ? Du repos ne serait pas suffisant, il avait besoin de soins, des soins physiques.


- Monde de merde …

Je serrai les poings et reportai mes yeux sur la bibliothèque. Pourquoi le chef était il venu là ? Rien d'intéressant dans cette rangée … Mais il était toujours posé sur mes genoux et je n'osais pas le déranger. Alors je tendis la main en avant et fis venir à moi des livres, n'importe lesquels, qui après lecture des titres finirent, pour la plupart, jetés derrière moi. Qu'est-ce que je cherchais au juste ?

Je m'arrêtai parfois pour observer le chef et son état. Il dormait paisiblement, c'était plutôt perturbant vu le temps qu'il faisait dehors, et surtout le bruit qu'il en résultait. Je soupirais à chaque fois en me retenant de caresser sa joue ou de passer la main dans ses cheveux.

Je me sentais de plus en plus fatiguée, et plus la nuit avançait, plus j'avais de malaises. J'étais de moins en moins capable de réfléchir, j'avais l'impression qu'on me prenait tous mes souvenirs … J'avais l'impression que ce n'était pas grave, que c'était juste la fatigue, et en même temps, je voulais réveiller le chef, le prévenir, comme un présage que quelque chose de mauvais allait se produire.

Je voulais partir de moi même mais quelque chose de plus lourd que Kyo pesait sur mes jambes, m'empêchant de bouger.

Et je sentais en moi … comme quelque chose … qui s'insinuait … comme une voix …. qui me disait … de me laisser aller … qui me disait que je pouvais dormir … et que tout irait bien …

Et plus je luttais … plus je fatiguais … plus je me sentais obéir à cette voix … il fallait que je prévienne le chef, il fallait … avant qu'il ne soit trop tard …

Je me penchais vers lui, malgré cette force qui voulait à tout prix m'empêcher de faire quoi que ce soit.


- Chef … chef …

Je posai ma main sur son épaule et la bougeai le plus doucement possible.

- Chef réveille toi … il faut que je parte … c'est important … Je pourrais pas te dire pourquoi mais … il faut te ramener maintenant, il faut que je parte tout de suite après, je …

Encore un malaise, j'eus même l'impression d'entendre quelqu'un en moi m'intimer l'ordre de me taire.

- Allez Chef on part … je t'en supplie ...

Je portais la main à ma tête. Il ne réagissait pas.

- Allez, debout.

Je fermais les yeux, très fort, pour me concentrer malgré ce mal de tête. Comme je le voulais, le Chef se mit à léviter, le corps droit, comme s'il était sur une surface plane. Je m'aidais de ma main, de mon bras tout entier, qui était tendu au maximum, m'en faisant mal. Je craignais la crampe, je craignais de le laisser tomber. Mais il n'y avait rien d'autre à faire.

Je me relevai et le tins au ras du sol, pour ne pas qu'il tombe de trop haut. J'espérais que ça n'arrive pas. Il était déjà tellement mal...

Nous sortimes de la bibliothèque et je vérifiais qu'il n'y avait personne. Me concentrer sur tout ... avec ce mal de tête ... C'était du suicide... du suicide ...


- Je dois le ramener ... Je dois tenir ... Ran... Fais au moins une seule chose de bien dans ta vie ...

Je me parlais à moi même, pour me tenir éveillée, pour me donner moi même de la force. 100 mètres, puis 200. Ces cartes qui se faisaient d'elles mêmes dans ma tête ... Me bouffant encore plus ma force vitale ... Je savais où j'étais, je savais où j'allais, je connaissais cette ville...

Déserte à cause de ce temps ignoble ... La pluie battait sur le corps de Kyo mais j'avais pris soin de tourner sa tête pour qu'il n'en souffre pas trop ... Je marchais difficilement, contre le vent, mais j'avançais, j'avançais encore, grâce à une force inconnue.

A une intersection, j'hésitais. Je savais où je devais aller mais quelque chose me poussait à aller dans une autre direction. Quelque chose .. quelqu'un...


- Non pas par là ...

Je marchais encore, encore, encore, jusqu'à reconnaitre mon chemin. Je n'étais plus très loin. Le chef allait bientôt être allongé et pansé comme il le fallait. Je soupirai en redoublant d'efforts.

Lorsque je fus sure que le résistant de garde pouvait me voir, je posai le Chef à terre, le plus doucement possible, et me laissai tomber à ses côtés. Je le regardai quelques secondes tout en me disant que ce n'était pas le moment de prendre du temps. Je saisis alors sa main et la portai à mes lèvres, incapable de me sentir assez importante pour s'assurer qu'il me regarde de mon autre main.


- Chef ... Merci de ce que tu as fait pour moi et de la confiance que tu as placée en moi ... Je ne veux pas te décevoir et je ne veux pas la perdre, alors si la situation devient trop dangereuse, je ne reviendrai pas ... Chef ...

- Hé !

Je relevais la tête pour voir ledit résistant s'approcher en courant. Par je ne sais quel moyen, je réussis à l'arrêter dans sa course en l'envoyant balader. Consciente que le répit serait de courte durée, je rebaissais la tête vers Kyo.

- N'oublie pas que quelqu'un t'attend dehors. N'oublie pas que des gens comptent sur toi. N'oublie pas ce que je t'ai dit. N'oublie pas que ...

Je posai à nouveau mes lèvres sur sa main et reposai celle ci près de son corps.

- J'espère te revoir, dis-je en me relevant avant de me mettre à courir.

*J'espère que nous sortirons ensemble ...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torment-town.forumsrpg.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Des recherches qui tournent mal (pv Ran)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des recherches qui tournent mal (pv Ran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Torment Town :: Le centre ville :: Bibliothèque-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit